Business

YILESTE, la marque dont les projets défilent!

«Se sentir chic sans effort». Le slogan de la seule marque de prêt-à-porter luxembourgeoise lancée en 2012 par Stéphanie Comes est sans équivoque. Rencontre avec cette passionnée de randonnée et de natation qui habillent les femmes de notre pays, leurs voisines et actuellement le tournoi WTA de Luxembourg.

C’est un rêve de gosse qu’elle réalise depuis maintenant cinq années. Stéphanie Comes occupe le métier de créatrice de mode au Grand-Duché. Elle aurait pu très bien aller dessiner ses croquis du côté des capitales branchées que sont New-York ou encore Paris où elle a étudié, mais la trentenaire tenait à créer la première marque de prêt-à-porter féminine luxembourgeoise dans sa contrée.YILESTE séduit donc les femmes luxembourgeoises mais pas seulement. Certaines de ses clientes sont scandinaves, françaises ou encore anglaises. De fil en aiguille, le succès grandissant de la marque auprès de ses dames a permis de créer sa renommée. Jusqu’à taper dans l’oeil récemment de l’organisation du BGL BNP Paribas-Luxembourg qui se déroulera à la Coque d’Or du 14 au 21 octobre prochain.

 

« La WTA emballé par la collection » 

Tout est parti lors d’un dîner entre Danielle Maas, directrice du tournoi, et son équipe qui discutaient de l’organisation d’un défilé de mode durant ce tournoi qui met aux prises quelques-unes des meilleures joueuses mondiales. Lors de cette discussion, YILESTE est lancé par un des interlocuteurs. La marque de Stéphanie Comes possède en effet de nombreux atouts comme le fait d’être luxembourgeoise, moderne, et surtout créée et imaginée par une jeune créatrice du pays. L’agence de mode “Gia In Style” est ensuite entrée dans la partie pour présenter ce projet à la directrice de la Woman’s Tennis Association (WTA). L’affaire est dans la poche, les organisatrices sont emballées par le style vestimentaire et créatif de la marque. Stéphanie Comes s’enorgueillit de la nouvelle : « Nous sommes très fiers d’avoir été choisis pour parrainer le défilé de mode du plus important tournoi de tennis du Luxembourg », avant d’ajouter : «YILESTE a aussi accepté cette mission de parrainage pour souligner l’importance  d’une collaboration interne entre luxembourgeois ». La créatrice de mode se réjouit de cette nouvelle corde à son arc : « Les femmes sont notre marché cible et l’angle sportif est pour nous une nouvelle approche très intéressante ». Il faut dire que grâce à cela, YILESTE a franchi un nouveau cap.

« Mandy Minella, nouvelle égérie »

La marque affiche 11 000 likes sur Facebook et compte une nouvelle ambassadrice de choix en la personne de Mandy Minella qui s’est montrée tout de suite très enthousiaste devant cette approche sport et fashion. L’égérie est donc toute trouvée pour la nouvelle collection. Aux rayons des succès,YILESTE a été choisi auparavant pour concevoir la cravate de la Chambre de Commerce du Luxembourg, et s’est, par ailleurs, fait récompensé du label « Made in Luxembourg » en mai dernier pour être devenue la première marque de prêt-à-porter du Grand-Duché. Qu’elle semble loin l’année 2015 où les clientes venaient encore effectuer leurs essayages et autres emplettes au showroom situé dans la demeure de la mère de la créatrice…

Previous Article
Mental! sur Adada.lu
Next Article
L'agenda
Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *