Foot

Luc Holtz : « Un bilan globalement positif »

Le sélectionneur de l’équipe nationale luxembourgeoise de football, Luc Holtz, tire un bilan plutôt positif de son équipe lors des dernières qualifications pour la Coupe du Monde. Place, maintenant, aux prochaines échéances de la sélection luxembourgeoise, avec, dès jeudi, le match amical face à la Hongrie. Une rencontre idéale pour essayer de nouvelles dispositions tactiques.

Le Luxembourg a réalisé quelques jolis coups lors des qualifications pour la Coupe du Monde, contre la France (0-0) ou encore la victoire face à la Biélorussie (1-0). L’équipe n’a pas réussi à se qualifier mais elle a su élever son niveau de jeu. « Nous avons récolté six points et nous avons fini avant-dernier dans un groupe très relevé avec notamment la France, la Suède ou encore les Pays-Bas. Je reste très satisfait des performances que l’on a effectué lors de cette campagne » explique Luc Holtz, le sélectionneur de l’équipe nationale, malgré les deux roustes infligées par la Suède (8-0) et les Pays-Bas (5-0). « Nous sommes quand même plus matures dans le jeu et cela se ressent sur le terrain car nos joueurs ont pris de l’expérience, certains d’entre eux jouent même en première division à l’étranger. Comme par exemple Chris Philipps avec le FC Metz ou Maxime Chanot qui jouait en Belgique avant de partir à New-York l’an dernier » poursuit-il. Ces joueurs qui évoluent ou qui ont été formés à l’étranger apportent « un vrai plus pour le football luxembourgeois ». On pense encore notamment aux jeunes Vincent Thill, Christopher Martins-Pereira ou encore Laurent Jans.

Des amicaux pour préparer la Ligue des Nations 

Et cela se ressent forcément ailleurs. Au classement FIFA d’abord, avec un bond de 35 places et une intégration dans le Top 100 des sélections. Ensuite, au niveau du respect des adversaires : « c’est vrai, les autres équipes nous regardent différemment depuis quelques années. On va dire qu’on ne nous prend plus de haut » sourit le sélectionneur de 48 ans. Ce jeudi 9 novembre, son équipe va affronter la Hongrie, en match amical. « C’est l’occasion, pour nous, de préparer et de tester de nouvelles organisations tactiques. Comme par exemple, faire jouer notre bloc équipe un peu plus haut, de mieux réussir à conserver le ballon sur certaines phases de jeu et se procurer un peu plus d’occasions de but. Après, il faut savoir que la Hongrie a changé de coach, donc les joueurs adverses seront plus qu’à 100% pour montrer leurs qualités au nouveau sélectionneur » analyse Luc Holtz. Bref, essayer de nouvelles choses pour progresser avant d’entamer une toute nouvelle compétition : la Ligue des Nations qui aura lieu au mois de septembre de l’année prochaine. « Celle-ci pourrait nous offrir un ticket pour jouer les phases finales de l’Euro 2020… si l’on finit premier de notre groupe bien sûr. Donc on va jouer notre coup à fond ». Un coup à jouer, oui, mais qui se prépare dès jeudi face à la Hongrie.

Pierre Birck