Autres sports

Ulf Quell : “Nous ne voulons pas faire de la figuration”

Le Volley Club Strassen fait son retour sur la scène européenne mercredi soir en accueillant les Bulgares du Levski Sofia. Son technicien allemand Ulf Quell s’est confié avant ce deuxième tour de Challenge Cup.

Comment abordez-vous cette double confrontation face au Levski Sofia pour votre retour en coupe d’Europe? 

Le club et la ville de Strassen sont étroitement liés depuis longtemps et nous sommes tous très heureux de retrouver la coupe d’Europe. Ces deux matches sont le point culminant de la saison saison et l’organisation travaille dur en coulisses. L’équipe se prépare de la meilleure des manières et aura à coeur de faire bonne impression dans ce match aller.

Qu’est ce qui est différent dans la préparation d’un tel match?

D’abord, la configuration de la salle est différente car il y aura beaucoup plus de spectateurs que dans un traditionnel match de championnat. Nous espérons pouvoir compter sur le soutien du public. D’un point de vue sportif, nous sommes concentrés sur la performance que nous devons réaliser. Nous entrons mardi dans la dernière phase de préparation. Pour l’équipe, ce type de rendez-vous constitue une bonne expérience qui ne peut qu’être bénéfique pour l’avenir.

Quelle est l’ambiance dans le groupe à quelques heures de ce rendez-vous?

On sent dans tout le club et particulièrement dans l’équipe, de la curiosité, de l’excitation  et un peu de tension. Pour certains joueurs, c’est un voyage en terre inconnue alors que d’autres ont déjà vécu une expérience européenne, même si c’était un il y a un certain temps. C’est pourquoi j’espère que nous trouverons rapidement notre rythme et que nous nous mettrons au niveau.

Que savez-vous de votre adversaire du Levski Sofia?

Nous ne savons pas grand chose de notre adversaire hormis le fait que c’est une équipe jeune que nous allons affronter. Le volley-ball est très populaire en Bulgarie et la formation des sportifs débute dès la scolarité. C’est ainsi qu’ils ont produit de nombreux joueurs internationaux de haut niveau dont certains sortent directement du centre de formation de Sofia.

Comment évaluez-vous vos chances?

Les deux équipes ont leurs chances mais à la fin il n’y en aura qu’une seule au prochain tour. Nous nous attendons à affronter  une bonne équipe de Sofia mais évidemment dans le sport, tout est possible. Ils devront être bons  sur les deux matches pour nous battre. Nous ne voulons pas faire de la figuration.