Lire l’article
© Olivier Minaire

Athlétisme

Charles Grethen: « J’aimerai passer un tour »

Année faste jusqu’ici pour Charel Grethen! Que ce soit en indoor ou en extérieur, le demi-fondeur aura battu a plusieurs reprises son record du Luxembourg du 1500m. Après Rio en 2016, le Tuntangeois disputera au Pays du soleil levant ses deuxièmes JO.

Charel, vous avez décroché un nouveau titre de champion du Luxembourg sur le 1500m à la fin de ce mois de juin, comment étaient vos sensations?

Je me sentais bien! Le premier tour était un peu trop lent, mais ensuite j’ai bien accéléré, j’ai fait un temps assez satisfaisant, à deux secondes de record mais c’était pas mal.

Et puis vous ne pouvez pas battre à chaque course votre record du Luxembourg…

Oui ce n’est pas possible (rires). Ce serait bien mais ce n’est pas comme ça que ça marche.

Comment vont se dérouler les prochaines semaines pour toi avant d’aller à Tokyo?

Si je me qualifie je pars à Saint-Moritz pour un stage d’entraînement. Dès que ma qualification sera officielle je vais là-bas pour deux semaines et demi. Avant de revenir au Luxembourg pour une semaine, puis de prendre l’avion pour aller à Tokyo.

Finalement le report des Jeux Olympiques de 2020 à 2021 aura été profitable pour vous?

Oui tout de même, j’ai eu plus de temps pour me préparer et revenir de ma blessure. Cela m’a aidé pour la qualification, mais la crise sanitaire a aussi engendré l’arrêt des compétitions pendant longtemps. Si il n’y avait pas eu le Covid, j’aurai fait mon retour en avril 2020.

Est-ce que vous craignez que ces JO ne soient pas aussi festifs que ceux que vous avez connu en 2016 à Rio?

Oui c’est certain que l’ambiance ne sera pas la même qu’à Rio. Mais au moins j’ai déjà fait les Jeux olympiques une fois, et je pourrai me concentrer à fond sur la compétition cette fois.

Quels vont êtres vos objectifs, vos ambitions, à Tokyo?

Le temps ne sera pas ma plus grand préoccupation, mais j’aimerai passer un tour. Si c’est une course tactique, le chrono n’a pas une grande importance. C’est plutôt la stratégie qui compte.

Qu’est ce qui a changé entre le Charles Grethen de 2016, et celui de 2021?

La distance déjà, comme je suis passé du 800 au 1500m, c’est quasiment le double. J’ai plus d’expérience aussi, et je pense que je me suis établi au niveau international ce qui est très positif.

Est-ce que vous courrez avec des chaussures plaques carbone?

Je cours avec des Nike Dragon Fly, ce sont des chaussures carbone avec de la mousse dedans. Et 90% des athlètes courent avec ce modèle ou un modèle similaire.

Est-ce que selon toi ce type de chaussure à un rôle dans la multiplication des nouveaux records en athlétisme auxquels on assiste depuis plusieurs mois?

Je trouve que les chaussures sont très bonnes, ce sont les meilleures sur le marché, je me sens bien avec, mais cela n’a qu’une influence minimale sur la performance. Les gens essayent toujours de trouver des explications à tout, bien sûr les chaussures ça aident, mais j’ai lu des articles qui disaient que cela permettait de gagner 4 secondes sur un 1500m… Mais je crois que les gens qui écrivent ça n’ont jamais couru. Il y a aussi la piste qui entre en compte, la matière de cette dernière, certaines sont plus rapides que d’autres. J’ai amélioré quatre fois mon record cette saison, mais ce n’est pas vraiment lié aux chaussures je pense.

Quel regard vous portez sur la composition du team Luxembourg pour les JO, juste un peu déçu d’être le seul sur la piste même si Bob sera là au poids?

Je crois qu’à Rio on était 10, maintenant on est potentiellement 12. Avoir au moins le même nombre d’athlètes voir plus qu’il y a quatre ans c’est quelque chose de vraiment positif. Oui il y a Bob en athlétisme, on s’entends toujours bien, et normalement pendant les compétitions on est compagnon de chambre ce qui est une très bonne chose. Pour le reste je connais la plupart des athlètes et j’espère qu’on aura une bonne ambiance. Il y en a quelque-uns que je ne verrai pas là-bas c’est dommage, mais dans l’ensemble c’est une belle délégation que l’on a pour ces JO.

Entretien réalisé le 30 juin 2021, et issu de Mental #15 spécial Jeux olympiques de Tokyo

 

 

 

Date de publication: 30 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet