Lire l’article
© Olivier Minaire

Athlétisme

Omicron perturbe la saison indoor d'athlétisme

2022 démarre à peine que les rendez-vous sportifs sont de nouveau impactés par la crise sanitaire. Nouvelle victime en date, l'athlétisme et ses compétitions indoor.

Après un peu de répit, la pandémie de coronavirus Covid-19 joue à nouveau les trouble-fêtes. Dans ce nouveau rebondissement, c'est le variant Omicron qui tient désormais le premier rôle. Et face à la plus grande contagiosité de cette souche apparue en Afrique du sud, les sports en salle n'ont pas d'autres choix que d'opter pour la prudence, et attendre le passage de la vague épidémique, dont le pic devrait être atteint mi-janvier selon les spécialistes. En attendant la Féderation Luxembourgeoise d'Athlétisme (FLA), a décidé de prendre les devants: "Afin de limiter les contacts et les rassemblements importants dans le but de ralentir la propagation de la pandémie liée au Covid-19 et notamment les infections dues au variant Omicron, réputé pour être beaucoup plus contagieux que les variants antérieurs, le Comité Directeur de la FLA, à son grand regret, a décidé le report à une date ultérieure des compétitions prévues en indoor, à La Coque, les 8/1 (Regio 3), 9/1 et 23/1 (Challenge Tageblatt indoor) et d’annuler les championnats interrégionaux du 15/1". 

Temps fort de la saison indoor, le meeting CMCM prévu le 30 janvier à la Coque n'est pour l'heure pas menacé. 

Date de publication: 05 janvier 2022

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet