Lire l’article
© World Athletics

Athlétisme

Progresser sur 10 km avec un champion d’Europe

Le spécialiste du 3000 m steeple français Yoann Kowal, champion d’Europe en 2014,  et 28’42 au 10 km, propose au grand public un programme personnalisé pour progresser sur la distance.

Dans cette année si particulière, le confinement a été l’occasion pour beaucoup  de renouer avec des passions délaissées ou de découvrir de nouvelles activités. Cuisine, travail manuel, sport pour ne citer qu’eux… L’athlète international français Yoann Kowal (champion d’Europe du 3000 m steeple en 2014), a lui décidé de mettre à profit son temps libre pour créer un programme d’entraînement pour progresser sur 10 km. « Sur les réseaux sociaux, on me pose souvent des questions sur mon entraînement, alors j’ai voulu proposer un programme un peu plus pointu, basé sur ma méthode de travail» explique celui qui admet s’être toujours entraîné sans connaître sa VMA (vitesse maximale aérobie).

En optant pour le 10 kilomètres, Yoann Kowal a privilégié une distance qu’il connait bien (record personnel à 28’42), mais qui est également la distance de découverte pour les coureurs amateurs.  Il y a également intégré une dimension personnalisée pour tenter de se démarquer des autres programmes habituellement proposés. Son contenu se compose d’une quinzaine de videos, d’une échelle d’intensité basée sur les sensations à adapter en fonction des niveaux, de conseils diététiques et d’un groupe privé sur lequel il interviendra une fois par semaine pour répondre aux questions de ses clients. Oubliez donc le programme traditionnel basé sur votre VMA. Avec Yoann Kowal, on travaille sur les sensations. Un programme qui s’adapte aussi bien au débutants qu’aux coureurs chevronés en quête de performance.

 « Je ne veux rien révolutionner, juste casser un peu les codes. Je n’ai jamais mis de nom sur cette méthode que je travaille avec mon entraîneur Patrick Petitbreuil mais avec moi, elle fonctionne ». Ajoute l’athlète de 33 ans, qui se prépare pour le 3000 m steeple des Jeux olympiques. Créer une communauté, valoriser les compétences et l’expérience qu’il a acquis tout au long de sa carrière, et peut-être préparer sa reconversion: voici les autres vocations qu’on peut prêter au lancement de ce programme, qui sera disponible dès mardi.

Date de publication: 24 novembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet