Lire l’article

Autres sports

Lis Fautsch : "J’ai toujours voulu travailler pour le sport luxembourgeois"

L'escrimeuse professionnelle, qui va intégrer l'équipe administrative du COSL en septembre, va prolonger sa carrière d'une saison afin de préparer le tournoi de qualification olympique.


En fin de contrat avec l'armée, l'épéiste professionnelle Lis Fautsch (33 ans) s'apprête à vivre une nouvelle vie. Après huit années de professionnalisme, la tireuse des clubs d'Escrime Sud et d'Heidenheim (Allemagne) va revenir au Luxembourg, où elle intégrera l'équipe du COSL. Diplômée d'un master en communication et management du sport de l'Université de Vienne, elle y occupera un poste lié sa formation professionnelle. "J'étais en contact avec le COSL depuis plusieurs mois. Je savais que des postes seraient ouverts et j'ai donc présenté ma candidature. Je suis très heureuse car j'avais besoin d'un nouveau défi de ce genre et c'était une solution optimale. J'ai toujours voulu travailler pour le sport luxembourgeois ! J'ai hâte de prendre mes fonctions." a-t-elle confié.

Septième des derniers championnats du monde et arrivée à quelques semaines du tournoi de qualification olympique dans la forme de sa vie, la crise du Covid-19 et l'arrêt des compétitions avaient questionné la fin de sa carrière. Mais l'athlète de 33 ans a trouvé une réponse. Elle s'entraînera ici jusqu'au mois d'avril, où le tournoi de qualification olympique a été reprogrammé. "Pour l'instant, la fédération d'escrime projette un calendrier normal. Je vais donc commencer ma préparation dès septembre" a ajouté l'épéiste.

Lis Fautsch s'entraînera dans nouvelle la salle d'armes d'Escrime Sud, à Esch, où elle pourra compter sur son maître d'armes Maitre Pizay. Elle pourra également bénéficier de congés sportifs afin de particper aux tournois et épreuves de Coupes du monde, qui devront la préparer à son objectif ultime, le tournoi de qualification olympique, en avril. Après ça, la pionnière luxembourgeoise de l'escrime professionnelle quittera définitivement les pistes, on l'espère, de la plus belle des manières...
Tags# :
Date de publication: 22 juillet 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet