Lire l’article

Basket

Et si c’était le T71 le vrai patron ?

On se demandait comment allait se présenter Dudelange sur le parquet. On a vite été fixé. La bande à Schumacher a fait chuter le leader et vient d’envoyer un message très fort à sa victime du soir.

Le « Big game » de la journée : T71 - Etzella

Les hommes de Ken Diederich n’ont beau plus avoir joué depuis début mai à cause d’une mise à l’arrêt prolongée en raison du coronavirus, ils n’ont en rien perdu le rythme. Si l’entame de la partie est à mettre sur le compte des Ettelbruckois, ce sont bel et bien les Dudelangeois qui prennent l’ascendant sur leur adversaire dans la foulée. A la sixième minute, les locaux se sont déjà créés un matelas d’avance confortable (17-7). La minute suivante, le tableau d’affichage montre 22-9 en leur possession. De quoi ravir leurs supporters qui ont été autorisés à investir le centre René Hartmann, et surtout de quoi faire sortir de ses gonds Kresimir Basic qui bout sur son banc : « C’est trop facile, c’est trop facile ! ». Sa soufflante lors de son temps-mort pris en catastrophe ne change rien. Le T71, sérieux et déterminé pour son retour aux affaires, continue de se montrer un cran au-dessus dans le débat. Largement en tête à la fin du premier acte (32-18), Dudelange continue son travail de sape sous l’impulsion de Schumacher puis Ivey. Les deux ailiers prennent feu à longue distance. Le leader nordiste ne trouve pas de solution pour arrêter l’hémorragie et se trouve mené de dix-huit points à la 18e (54-36). Les deux formations rejoignent les vestiaires à la mi-temps alors que Moura et consorts sortent vainqueurs de l’explication (54-39).

Ettelbruck croit revenir mais se fait assommer

Au retour de la pause syndicale, les visiteurs contraignent leur vis-à-vis à une série de 6 à 0 et reviennent peu à peu dans la partie. La bande à Ivan Delgado n’est plus qu’à quatre unités de son opposant lorsque Gilles Polfer rentre son trois points à une minute du buzzer du l’avant dernier acte (69-65). Devant ce mano à mano haletant, Jimond Ray Ivey tue le suspens à la moitié du dernier quart-temps lorsqu’il plante un jump shoot au bout des 24 secondes règlementaire. Ca fait swish et surtout mal sur les têtes de l’Etzella qui accusent le coup. Les résidents du Deich s’effondrent dans les derniers instants de la partie et s’inclinent assez lourdement (93-72).

Ce soir, on a assisté à bien plus qu’un match de terme de saison régulière. C’était une confrontation pour s’adjuger la première place avant l’entame prochaine des Playoffs. Et si le T71 remporte ses trois prochaines rencontres en retard c’est lui qui la ravira sur le fil. C’était aussi certainement en avant-première l’affiche prochaine de la Finale de cet exercice 2020-21…

T71- Etzella: 93- 72 (54-39)

T71: SCHUMACHER 11, MOURA 10, MULLER 15, IVEY 20, HARRIS 32 puis Hoeser 2, Lanners.

ETZELLA: I.DELGADO 26, P.GUTENKAUF 2, ZENNERS 6, F. GUTENKAUF 9, M PWONO 24 puis Polfer 5, Benseghir.

Dans les autres parties, Esch se montre intraitable depuis quatre matches et a signé un nouveau succès. Les hommes de Sylvain Lautié ont cette fois-ci laminé Heffingen sur le score sans appel de 103 à 61. En tête dans chaque quart-temps de la partie et avec six joueurs à plus de dix unités, les Eschois s’imposent de manière on ne peut plus logique.   

Au Hall des Sports Jeannot Bonifas, les Musel Pikes n’ont pas démérité mais ont dû s’incliner face à l’Amicale. La bande au capitaine Kox, en quarantaine toute la semaine, a certainement souffert du manque d’entrainement inhérent. Toujours est-il que ce sont les gars d’Etienne Louvrier qui l’emportent 75 à 67. Enfin, Contern, lors du match de baisser de rideau, a écrasé la lanterne rouge hespérangeoise sur le score sans appel de 101 à 57.

22ème journée Total League Hommes

22 mai

Basket Esch – Heffingen: 103-61

Musel Pikes – Amicale: 67-75

T71 – Etzella : 93-72

Contern – Telstar : 101-57

Racing – Arantia (reporté)

Sparta – Résidence (reporté)

 

Le classement

  1. Etzella (40 points)
  2. Esch (38 points)
  3. Contern (38 points)
  4. Résidence (36 points) (2 matches en retard)
  5. T71 (34 points) (3 matches en retard)
  6. Arantia Larochette (32 points) (2 matches en moins)
  7. Musel Pikes (31 points)
  8. Heffingen (31 points)
  9. Racing (30 points) (1 match en retard)
  10. Amicale (27 points)
  11. Sparta Bertrange (25 points) (1 match en retard)
  12. Hesperange (22 points) (1 match en retard)
Date de publication: 22 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet