Lire l’article
Basket Esch

Basket

Franck Mériguet : « La situation est désastreuse »

L'entraîneur du Basket Esch se rendra à Etzella ce mercredi avec un effectif très diminué par le Covid et les blessures. Pas de quoi entamer cependant son ambition d'apporter son premier titre au club en fin de saison.

Vous reprenez mercredi soir contre Etzella après votre match à Contern reporté le week-end dernier. Où en est l'équipe ?

La situation est désastreuse en matière d'effectif, on tourne autour de sept joueurs seulement à l'entraînement. Le Covid nous a bien taclés... Nous avons eu quatre joueurs positifs, certains ne sont pas encore revenus, d'autres sont blessés. Pour demain, j'en suis plus à me demander combien de joueurs on va vraiment pouvoir aligner plutôt qu'à réfléchir à une vraie préparation. C'est vraiment très compliqué pour nous en ce moment et ça l'était déjà juste avant la trêve. 

C'est dommage quand on sait que cette rencontre représente un choc entre le deuxième et le troisième, une affiche, à ce stade de la compétition...

Oui, c'est sur... Après, avec notre système de playoffs, une défaite peut se relativiser plus facilement. C'est notamment pour cela que je ne prendrai aucun risque avec la forme de mes joueurs demain.

Comment jugez-vous votre première partie de saison ?

On n'est pas trop mal malgré trois défaites que l'on aurait aimé éviter. Mais le vrai faux pas c'est surtout celle chez nous contre Heffingen. Les deux autres, c'est au Sparta et à Etzella. La grosse satisfaction est notre défense, la meilleur du championnat, et on veut continuer dans cette voie.

Vous visez le titre ?

C'est clairement notre objectif. On peut toujours se contenter de dire "on espère aller le plus loin possible et faire mieux que la saison dernière", mais l'année dernière on est finalistes. Donc mieux c'est le titre. Cependant, ce ne sera pas facile et la lutte sera âpre avec le Sparta, Etzella et la Résidence. 

Sur quoi vos joueurs doivent surtout progresser pour s'en donner les moyens ?

Il y a deux paramètres importants selon moi. Le premier est de pouvoir travailler avec l'effectif au complet. C'est essentiel à l'entraînement pour avancer. Le second, c'est offensivement garder cette envie de jouer pour équilibrer nos forces. Au Luxembourg, il y a toujours cette force de frappe apportée par les deux étrangers, mais on doit trouver un équilibre entre tous les joueurs. On ne peut pas avoir deux joueurs à 25 points par match et les autres loin derrière.

Vous êtes redevenu entraîneur principal du Basket Esch cet été. Vous vous projetez dans la durée avec le club ? Quels sont vos objectifs personnels ?

J'ai commencé à Esch en 2009 comme entraîneur et j'ai enchaîné huit saison. Ensuite je suis parti, pour revenir il y a trois ans et m'impliquer au niveau des jeunes et de la formation. C'est un club que je connais depuis longtemps... Mon objectif est de le faire évoluer le plus possible et de décrocher enfin le titre, ce qui ne nous est jamais arrivé. J'ai envie de m'investir dans la durée et de rester le plus longtemps possible, également pour faire progresser encore plus la formation afin de retrouver de plus en plus de jeunes de chez nous en équipe première.

Revenons sur la rencontre de mercredi contre Etzella. Malgré la situation, qu'espérez-vous de ce match ?

On aura un effectif diminué. On va récupérer deux joueurs qui avaient le covid, mais il faut encore voir s'ils sont aptes... Ils ne se sont pas entraînés du tout et le match est demain. On va faire tous les tests médicaux nécessaires pour ne prendre aucun risque. On ne peut pas faire n'importe quoi. Mais avec les joueurs qui sont là, on va se battre pour décrocher une victoire malgré tout et créer la surprise.

 

 

Date de publication: 11 janvier 2022

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet