Lire l’article
© Luc Deflorenne

Cyclisme

Christine Majerus : « Hâte de découvrir Paris-Roubaix ! »

La multiple championne grande-ducale de cyclisme vient de reprendre la compétition de l’autre côté de la frontière en Belgique. Elle nous raconte son programme actuel et ses projets pour 2021.

Quelles sont les nouvelles de ton côté ?

Apres ma dernière course sur route  aux 3 jours de la Panne, j’ai effectué plus de deux semaines de coupure puis j’ai repris tranquillement. Normalement, en novembre j’effectue déjà des Cross mais vu que la saison route a duré plus longtemps que prévu tout s’est décalé vers l’arrière. J’ai effectué ma reprise seulement la semaine dernière en Belgique.

Est-ce que tu peux t’entrainer actuellement ?

Oui je n’ai pas de restrictions. De toute façon, même en temps normal je n’utilise pas les salles de gym ou les piscines donc cela ne m’impacte pas. Je peux rouler dehors c’est tout ce qui compte.

Comment se composent tes semaines d’entraiment actuellement ?

J’avais surtout de l’endurance au programme ces derniers temps histoire de retrouver le rythme. En décembre, je vais effectuer quelques courses de cyclo-cross cela me servira de séance d’intensité avant de partir en stage avec l’équipe en janvier.

Cette année tu ne pourras pas remettre en jeu ton titre de championne nationale de cyclo-cross…

Oui c’est une décision qui a été prise très tôt et il faut la respecter. Je vois le bon côté des choses, cela me permettra de joindre mon équipe en stage ce qui n’était jamais possible les années d’avant. Je pense que cela me fera du bien aussi.

En sais-tu plus sur les échéances sportives à venir te concernant ?

J’ai un petit programme de cyclo-cross en tête en Belgique en décembre et en janvier. Les compétitions pro y sont autorisées et je compte bien en profiter pour préparer ma saison de route. Il y a un calendrier prévisionnel pour la saison route et j’espère évidemment qu’il y aura le moins d’annulations possible.

Quels seront tes objectifs en 2021 ?

Mon objectif principal est déjà de courir plus qu’en 2020. Je fais du vélo pour faire de la compétition donc je croise les doigts pour qu’on puisse retrouver une normalité relative. Apres il y a de belles courses au programme notamment Paris-Roubaix que j’ai hâte de découvrir.

Tags# :
Date de publication: 08 decembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet