Lire l’article
© Giro d'Italia

Cyclisme

Giro 2021: qui pour succéder à Tao Geoghegan Hart?

Si le tenant du titre ne sera pas présent, les prétendants à la victoire finale ne manquent pas.

Et voilà le premier grand Tour de l'année 2021 dans les starting-blocks! Ce samedi, Turin accueille le départ de la 104e édition du Giro d'Italia, qui s'achèvera à Milan le 30 mai. Au programme de ce premier week-end sur les routes transalpines, un contre-la-montre de 8,61km dans les rues de la capitale piémontaise, puis une étape de plat entre Stupingi et Novare (179,km), une première occasion pour les sprinteurs de lever les bras, avant que les choses sérieuses ne commencent... 23 équipes au total seront au départ d'un Giro qui passera également chez les voisins slovènes et suisses (3488km au total).

C'est en fin de première semaine que la route va commencer à s'élever pour le peloton, avec des arrivées au San Giacomo et au Campo Felice. En deuxième semaine les amoureux des Strade Bianche devraient être ravis puisque le Giro empruntera les routes de la célèbre classique italienne entre Perugia et Montalcino (162,68km). Les dix derniers jours de course seront ensuite un véritable feu d'artifice pour les grimpeurs, qui affronteront les Alpes et les Dolomites. Au programme on retrouvera notamment le mythique Monte Zoncolan (22 mai), une arrivée à Cortina d'Ampezzo (24 mai), mais aussi à Sega di Ala (26 mai), Alpe di Mera (28 mai) et Alpe Motta (29 mai), la veille du chrono final à Milan.

Avec quels favoris?

Vainqueur surprise en 2020, Tao Geoghegan Hart ne sera pas présent pour défendre son bien. Il faut dire que l'équipe Ineos-Grenadiers est déjà plus qu'armée pour remporter le Trofeo Infinito, avec son leader colombien Egan Bernal accompagné de ses lieutenants Daniel Martinez, Ivàn Sosa et Pavel Sivakov. Chez Deceuninck-Quick Step, le retour neuf mois après sa chute effrayante lors du Tour de Lombardie du prodige belge Remco Evenepoel sera l'attraction de ce Giro, mais pour la victoire finale la formation de Patrick Lefevere misera sur le Portugais Joao Almeida. Deuxième du Giro 2020, Jay Hindley (Team DSM) tentera aussi de briller à nouveau.

Du côté de Trek-Segafredo, Vincenzo Nibali remis juste à temps de sa chute il y a quelques semaines, tentera de prouver qu'il peut encore être protagoniste dans un grand Tour. Il faudra également se méfier d'un Mikel Landa (Bahrain-Victorious) récent vainqueur du Tour des Alpes, mais aussi de Simon Yates (Team BikeExchange), Aleksandr Vlasov (Astana), ou encore Dan Martin (Israël Start Up Nation). 

Date de publication: 04 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet