Lire l’article
© Deceuninck - Quick Step

Cyclisme

Tour de Wallonie: la renaissance de Fabio Jakobsen

Le cycliste néerlandais de l'équipe Deceuninck-Quick Step a retrouvé le goût de la victoire mercredi à Zolder.

Un an après avoir frôlé la mort lors du Tour de Pologne, voilà Fabio Jakobsen de nouveau victorieux. Et c'est sur le circuit automobile de Zolder, à l'occasion de la deuxième étape du Tour de Wallonie, que le Néerlandais a de nouveau fait parler sa puissance et sa pointe de vitesse afin de remporter le sprint devant le Colombien Fernando Gaviria (UAE), et le Belge Amaury Capiot (Arkéa). Ironie de l'histoire, la veille c'est son compatriote Dylan Groenewegen responsable de sa chute le 5 août 2020 à Katowice et suspendu durant neuf mois, qui s'était imposé lors de la premier étape d'un Tour de Wallonie perturbé par les inondations dramatiques qui ont frappé la région. Une renaissance saluée par les membres de la formation Deceuninck, premièrement par son manager Patrick Lefevere, mais également par Florian Sénéchal.

Il faut dire que Fabio Jakobsen revient de très loin. Le natif de Gorinchem a vu la mort de près il y a quasiment un an jour pour jour. Lorsque, tassé dans le sprint final de la première étape du Tour de Pologne par Groenewegen (Jumbo), il percute de plein fouet les barrières de protection ainsi qu'un juge de course. Victime d'un traumatisme crânien, d'une fracture du palais, il est plongé dans un coma artificel et son pronostic vital est engagé. Finalement Jakobsen sortira vivant de cette terrible épreuve, mais avec une corde vocale qui restera paralysée, un moindre mal... Revenu à la compétition le 11 avril dernier lors du Tour de Turquie, le champion des Pays-Bas 2019 peut désormais tourner la page de ce dramatique incident. Une belle histoire comme le cyclisme nous en offre parfois... 

Date de publication: 22 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet