Lire l’article
© Planete-Jeu.fr

E-Sport

Gaming: retour sur Dune, le jeu culte de Cryo

Attendue autant par les fans de l’œuvre de Frank Herbert que du cinéaste Denis Villeneuve, la nouvelle adaptation de Dune est enfin au cinéma après des mois de reports en raison de la pandémie de Covid-19. Si il n’est pas question ici de s’attarder sur le film, l’occasion est par contre parfaite pour faire un bond en 1992 histoire de revenir sur la vision videoludique de cette œuvre majeure de la science-fiction. Bienvenue sur Arrakis…

« Fatigué des maigres résultats de la Maison Harkonnen, l’Empereur Shaddam IV Corrino décide d’envoyer la Maison Atréides sur Arrakis (planète connue sous le nom de Dune en raison du désert qui la recouvre) à la place des Harkonnens pour extraire l’Épice, une substance inestimable qui permet notamment le voyage intersidéral. La planète n’est pas aussi déserte qu’il y semble puisque des groupes de Fremen, peuple local très attaché aux traditions, l’occupent déjà. »

Développé en sous-marin par le studio français Cryo Interactive d’ailleurs créé pour l’occasion, le jeu vidéo Dune est un projet qui a connu un grand nombre de rebondissements (il a même failli être annulé) avant son arrivée dans les magasins en 1992.

Créé par des fans de science-fiction dont Philippe Ulrich (Captain Blood) et Rémi Herbulot (Xunk) ainsi que de l’œuvre originale de Frank Herbert, ce titre qui s’inspire presque autant du livre que du film de David Lynch - dont il reprendra des extraits dans la version CD-ROM - mélange à la fois aventure et stratégie temps réel pour un résultat étonnant qui fait toujours référence quand il est évoqué pour les gamers de l’époque. Très bien réalisé et soigné dans sa direction artistique qui s’inspire beaucoup des visuels déployés dans le film de Lynch, Dune profite aussi d’une bande-son originale de grande qualité (Tilt d’or de la meilleure bande-son en 1992) composée par Stéphane Pick en collaboration avec Philippe Ulrich.

Composé de quatre chapitres, Dune nous place dans la peau de Paul Atréides qui va tenter de comprendre et maîtriser les différentes zones accessibles de la planète Arrakis. Les palais, les Sietchs, les forteresses ou encore les villages seront visités par les joueurs/joueuses et les victoires dans les différentes batailles auront un impact sur l’apparence des lieux cultes du livre.

Comme nous l’avons indiqué au début de cet article, cette adaptation mélange habilement l’aventure, la gestion et la stratégie, ce qui était vraiment très ambitieux à l’époque de sa sortie surtout que chaque style de gameplay à son importance pour réussir à terminer le jeu sans se retrouver avec un beau game over sur l’écran. La presse à l’époque était unanime et saluait l’audace des équipes de Cryo Interactive qui osait une fusion des genres en s’en tirant avec les honneurs. Dans les phases d’aventure, on se déplace “librement” sur les zones accessibles de la planète Arrakis en discutant avec les différents personnages.

Ces passages nous permettent de débloquer les éléments du scénario ainsi que des capacités spéciales. L’aspect stratégie particulièrement riche nous demande de gérer l’aspect militaire, écologique et économique de la planète. En fonction du niveau de charisme de Paul - représenté par la teinte plus ou moins bleue de ses yeux - les troupes accepteront de le rejoindre dans sa quête. Plus vous aurez d’hommes sous la main, plus grandes seront vos chances de victoires dans les batailles. Les différentes troupes peuvent se spécialiser dans l’épice, l’armée ou l’écologie et peuvent acquérir jusqu’à 5 niveaux d’expérience dans chaque domaine. On enfonce les portes ouvertes mais vraiment, en 1992 la proposition des français était unique en son genre.

Considéré - à juste titre - comme un jeu culte, cette première adaptation vidéoludique de Dune est une œuvre marquante qui a influencé bien des jeux après sa sortie au début des années 90. Bien réalisé, riche et novateur, le jeu du studio français Cryo Interactive méritait bien ce petit focus au moment où ce bel univers revient sur les écrans de cinéma.

 

Date de publication: 16 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet