Lire l’article

E-Sport

On était aux finales de l’Orange e-League

Au loft de Contern, en ce week-end pluvieux de mai, le football est comme souvent l’activité principale. Une fois n’est pas coutume, les résultats ne s’obtiendront pas cette fois-ci balle au pied, mais manette en main. Après plusieurs mois de compétitions, l’Orange E-League s’achève ainsi pour les finalistes, impatients et motivés à l’idée de remporter le précieux trophée. Mental! était sur place, et vous raconte la conclusion de cette joute.

Un système qui parait complexe, mais au final assez clair :

Pour déterminer les vainqueurs des compétitions en équipe et en individuel, l’Orange e-League utilise le format de double élimination. Celui-ci est plus clair qu’il n’y parait : deux joueurs sont présents dans ce que l’on appelle « L’upper bracket final ». Le vainqueur est directement qualifié dans la « grande finale ». Le second lui, doit aller en repêchage, et l’emporter face à un troisième adversaire en embuscade. Le vainqueur de cette « lower bracket final » retrouve alors la "Grande Finale » où il retrouve le gagnant de l’Upper Bracket. Tout est ok ?
Alors corsons les choses un peu. Comme mentionné plus tôt, ce format s’intitule le « double élimination ». Un nom qui s’explique de manière simple : pour être éliminé de la compétition, un joueur de la Upper Bracket Final doit perdre deux fois. Avec ces règles, il est alors possible que lors de la grande finale, un des participants ait le droit de perdre une fois - utilisant ainsi son joker - avant de jouer cette fois-ci sans filet de secours. Règles comprises, il est alors temps de regarder le finish de ces deux compétitions, par équipe et individuelle.

Samedi 15 mai : Une Finale d’équipe particulièrement accrochée

RM Hamm Benfica contre UN Kaerjeng 97. Voici les deux teams qui se retrouvent dans « L’upper bracket final ». Dans une confrontation particulièrement corsée, les deux équipes se rendent coup pour coup et, après une première manche remportée par xfabinhooo pour le Hamm Benfica, et une seconde glanée par Lastking sous les couleurs de Kaerjeng, il faut en passer par un troisième match décisif. Et dans cette rencontre finale, c’est le Hamm Benfica qui triomphe pour se qualifier en grande finale.
Pour Kaerjeng, la qualification pour la grande finale doit maintenant passer par le tour de repêchage. Et face à la team se retrouve l’équipe du Swift Hesperange, portée par DiogoSantos et Prestino. Alors que ces deux derniers paraissent favoris, Kaerjeng fait encore une fois démentir les pronostics en s’imposant deux manches à zéro. C’est donc les quatre mêmes joueurs qui se retrouvent pour la « Grande Finale », et la chance de représenter le Luxembourg au play-ins des prestigieuses Global Series.

La Grande finale :  Le Hamm Benfica sacré champion

On prend les mêmes et on recommence. Déjà adversaires lors de l’Upper Bracket, xfabinhoo et Xtiago s’affrontent à nouveau. Et, pour la seconde fois, c’est le premier qui l’emporte. Un remake du tour précédent qu’offriront aussi Lastking et Ivanilson, avec une victoire cette fois-ci du représentant de l’UN Kaerjeng.
Il faudra donc en passer par une dernière manche décisive. Cette fois-ci, les rencontres se jouent en aller-retour. Comprendre par là qu’au-delà du besoin de l’emporter, le résultat sera lui aussi prédominant, l’équipe gagnante étant décidée sur le score cumulée des deux rencontres. Plus piquant encore : l’attribution aléatoire des joutes. Ainsi, il n’est pas possible pour les équipes de choisir qui affrontera qui : la chance décidera. Et, drôle de destin, le hasard offre les mêmes rencontres qu’auparavant. Cette fois-ci, xfabinhoo décide d’assumer son rôle de leader d’équipe en offrant une victoire sans appel face à Xtiago, donnant par là un avantage précieux à son partenaire. Ce dernier, en confiance, et n’ayant plus qu’à gérer le score, réussit la rencontre parfaite et offre ainsi le prestigieux titre au Hamm Benfica. Et c’est ainsi que les deux joueurs, par le biais de cette compétition organisée par la FLF, la LESF et Orange, représenteront le Luxembourg à l’échelle mondiale, dans les play-ins des Global Séries de FIFA21.

Dimanche 16 Mai : Finale individuelle : L’incertitude jusqu’au bout, encore…

Duel de style entre deux des meilleurs joueurs du Luxembourg. Entre xfabinhoo et LxbFifa, l’approche du match diffère grandement. Pour le premier, la pratique d’un jeu assez direct est proposé. Le second lui, pratique un football particulièrement prudent, basé avant tout sur la possession et la construction. Une manière de jouer difficile à manoeuvrer pour xfabinhoo qui, dans la première manche finit par concéder la défaite 1-0.
Lors du match retour, la situation est claire : xfabinhoo doit absolument l’emporter pour rattraper le score négatif de la première manche. Mais encore une fois, l’affrontement se fait âpre et assez faible en occasions. Il faut attendre les toutes dernières minutes du match pour voir enfin la rencontre se découdre. Obligé de marquer, xfabinhoo jette ses dernières forces dans la bataille. Dans les arrêts de jeu, il passe à deux doigts de l’égalisation, mais sa splendide frappe termine en corner. Ce n’est que partie remise, puisqu’à peine quelques secondes plus tard, LxbFifa finit par encaisser ce but qui envoie les deux joueurs en prolongations.
Dans ces trente minutes supplémentaires, peu d’occasions à se mettre sous les dents, la domination stérile de LxbFifa ne procurant pas de nouveaux buts. Il faudra donc en passer par les penaltys, terrible situation dans laquelle les nerfs des deux joueurs sont testés. Et à ce petit jeu, xfabinhoo, encore une fois, réussit à prendre le meilleur. Une parade victorieuse de son gardien lui permet de l’emporter, et de garantir sa place dans la finale.

Lower bracket final :

LxbFifa doit donc à nouveau l’emporter pour s’offrir la grande finale. Toujours auréolé de son style lent et patient, il fait cette fois ci face à Ivanilson, un joueur réputé pour une rapidité de jeu à toute épreuve. Problème ? Ce dernier participe à sa première LAN, et les nerfs semblent bien vite prendre le dessus sur son niveau de jeu. Un handicap qui empêchera définitivement le petit nouveau de poser le moindre problème à son adversaire qui, fort de deux victoires sans véritable adversité se qualifie pour la grande finale sur le score cumulé et sans appel de 7-3.

La Grande finale :

Comme on se retrouve. Après une « demie-finale » particulièrement accrochée, les deux mêmes joueurs se retrouvent à nouveau pour en découdre une bonne fois pour toute. L’avantage demeure du côté de xfabinhoo, qui sans n’avoir jamais perdu jusqu’alors peut s’offrir le luxe d’une défaite. Quant à son adversaire, le moindre résultat négatif signifierait la fin pour lui.Dans cette rencontre à gros enjeu et issue indécise, les choses repartent comme lors du précédent affrontement : à savoir une véritable opposition de style, et un xfabinhoo toujours aussi mal à l’aise à l’idée de manoeuvrer le style atypique de son adversaire. En confiance, LxbFifa prend le contrôle de la partie du début à la fin, et l’emporte sans réelle difficulté.
Tout se jouera donc sur une dernière rencontre dans laquelle plus personne n’a le moindre joker. Cette-fois, c’est l’heure. Et pour xfabinhoo, après avoir remporté l’Orange E-League en équipe le jour précédent, le doublé est encore possible. Malheureusement pour lui, encore une fois, il se retrouve impuissant face à sa bête noire de la journée. Et c’est à LxbFifa, trois fois gagnant de ses quatre affrontement sur la journée de xfabinhoo que revient l’honneur de remporter le titre.

Orange e-league Team Finals :

Winner : RM Hamm Benfica
Runner-up : Un Kaerjeng

Orange e-League Individual Finals :

Winner : LxbFifa
Runner-up xfabinhoo

Date de publication: 19 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet