Lire l’article
© Twitter

Football

Belgique - Italie: l’heure de vérité

Sur le papier, c’est incontestablement le quart de finale le plus sexy au programme de cet Euro 2020. La Belgique, dont deux de ses cadres sont incertains, affronte à Munich une équipe d’Italie qui rêve du dernier carré.

Une génération dorée, qui a faim de victoire et de consécration, face à une jeune équipe italienne qui veut surprendre l’Europe. Voilà comment on pourrait résumer cette opposition alléchante entre les Diables Rouges et la Squadra Azzurra. Beaucoup de facteurs opposent les deux sélections, au niveau tactique, au niveau physique, et aussi au niveau de la moyenne d’âge: 30 ans pour les Belges, 27,7 pour l’Italie.

On trouve neuf trentenaires au total côté Diable, avec parmi eux les trois défenseurs centraux, tandis que chez les transalpins les vieux briscards se nomment Leandro Bonucci et surtout Giorgio Chiellini, le patriarche de 36 ans qui devrait faire son retour ce soir afin de tenter de museler Romelu Lukaku. Ce qui devrait rappeler des souvenirs aux supporters de la Juventus et de l’Inter.

De Bruyne finalement opérationnel?

Pour la Belgique il va falloir briser une malédiction ce vendredi soir si elle veut accéder aux demi-finales. Car en quatre confrontations, elle n’a jamais battu l’Italie dans une grande compétition. L’équipe dirigée par Roberto Martinez sera en outre privée très probablement au coup d’envoi d’Eden Hazard. Kevin De Bruyne, douteux lui aussi, pourrait tout de même jouer malgré son absence à l’entraînement jeudi.

Du côté des spectateurs présents à l’Allianz Arena de Munich ce vendredi soir (21h), l’avantage penche déjà du côté de la Nazionale. Sur les 14 500 spectateurs autorisés, environ 10 000 viendront supporter l’Italie, en raison notamment d’une forte présence de la diaspora italienne en Bavière, ou on estime leur présence à 50 000. Concernant son onze de départ, Roberto Mancini devrait faire démarrer Federico Chiesa sur l’aile droite en lieu et place de Domenico Berardi.

 

Les formations probables

Belgique: Courtois; Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen; Meunier, Tielemans, Witsel, T.Hazard; De Bruyne, Carrasco; Lukaku.

Italie: Donnarumma; Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Spinazzola; Barella, Jorginho, Verratti; Chiesa, Immobile, Insigne.

Date de publication: 02 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet