Lire l’article
Reuters

Euro 2020

La Slovaquie s’adjuge le derby de l’est

Face à des Polonais décevants, les hommes de Stefan Tarkovic ont su faire la différence pour l’emporter (1-2). Les voilà lancés dans ce groupe E indécis.

C’était un match à ne pas perdre pour bien entrer dans la compétition et surtout parce que cette confrontation entre les deux pays voisins revêtait l’allure du match à six points dans un groupe E partagé avec la Suède et l’Espagne. Peut-être tenaillés par ces enjeux, les Biale Orly mettent du temps à entrer dans le sujet face à des Slovaques qui opèrent de manière efficace en contre-attaques. La bande à Krychowiak a beau se montrer dominatrice dans la possession de balles, elle se fait logiquement surprendre à la dix-huitième minute lorsque Robert Mak déborde Bereszynski sur le côté gauche et se joue d’un Kamil Glik totalement stoïque. L’ailier gauche de la Slovaquie ajuste Szczesny qui détourne dans sa cage. Les hôtes sont surpris par leur adversaire et donnent des réponses beaucoup trop timides pour recoller au tableau d’affichage. A la 33e, Kyrchowiak tente mais échoue. Le symbole de Polonais qui essayent mais se montrent peu inspirés dans la finition.

Rouge pour Krycho’, la Slovaquie s’envole

Au retour des vestiaires, les hommes de Paulo Sousa –qui a dû leur passer une bonne soufflante lors de la pause syndicale- reviennent avec des arguments plus solides. Et les supporters des Aigles Blancs doivent patienter seulement trente infimes secondes pour observer leurs protégés faire trembler les filets. Karol Linetty se trouve à la fin d’un somptueux mouvement offensif et trompe Dubravka (1-1, 46e). Malgré l’égalisation au score, la bande à Lewandowski retombe vite dans ses travers. A la 62e, Krychowiak se rend coupable d’un attentat sur la cheville de Hromada et récolte le deuxième carton jaune de sa soirée. Le milieu du Lokomotiv Moscou doit abandonner ses coéquipiers pour les trente dernières minutes de la rencontre. Dans la foulée, l’Interiste Milan Skriniar fait tomber le couperet en foudroyant Szczesny qui doit aller chercher le cuir au fond de sa cage pour la deuxième fois de la soirée (1-2, 68e). Le score ne changera plus et les Slovaques glanent les trois unités de la victoire. La Pologne devra réagir dès samedi prochain face à l’Espagne. Faute de quoi, ce sera la sortie…

Pologne - Slovaquie 1-2

Stade Krestoski à Saint-Petersbourg, arbitrage de M.Hategan (RO). Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Szczesny (csc 18e), 1-1 Linetty (46e), 1-2 Skriniar (68e)

Cartons jaune: Krychowiak (22e) pour la Pologne. Hubocan (20e) pour la Slovaquie.

Carton jaune-rouge : Krychowiak (62e)

Pologne (4-3-3): Szczesny – Bereszynski, Glik, Bednarek, Rybus (74e Puchacz) – Linetty (74e Frankowski), Krychowiak, Klich (85e Moder) – Jozwiak, Lewandowski, Zielinski (85e Swiderski).

Sélectionneur: Paulo Sousa

Italie (4-4-2): Dubravka – Pekarik (79e Koscelnik), Satka, Skriniar, Hubocan – Haraslin (87e Duris), Kucka, Hromada (79e Hrosovsky), Mak (87e Suslov) –Hamsik, Duda (90e Gregus).

Sélectionneur: Stefan Tarkovic

Jocelin Maire

Date de publication: 14 juin 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet