Lire l’article
Reuters

Euro 2020

Les Diables rouges éjectent la Seleçao de son trône

Opposant le leader au classement FIFA au champion en titre, ce 8eme de finale a offert une rencontre âpre et très disputé. Grace à un but de T. Hazard, la Belgique, qui ira défier l’Italie en quart de finale, contraint CR7 et les siens de quitter la compétition

Pour ce sommet des 8eme de finale et première rencontre face au Portugal en phase finale, le sélectionneur belge Roberto Martinez aligne son équipe type en 3 4 3. Il choisit de faire confiance d’emblée à Eden Hazard sur le côté gauche au détriment de Mertens relégué sur le banc.
De son côté la Seleçao débute la rencontre en 4 3 3. Auteur d’une belle rentrée dans l’entre jeu face aux Bleus, Palhinha remplace Danilo alors que Semedo céde sa place à Dalot au poste d’arrière droit pour rassurer la 19eme défense de ce tournoi au coup d’envoi  avec 6 buts encaissés.

Thorgan éclipse Eden

 

En début de rencontre la Belgique monopolise le ballon sans pour autant se montrer dangereuse. Procédant en contre, les vices champions d’Europe démarre les premiers les hostilités par une accélération côté droit du milieu de terrain Sanches qui repique dans l’axe avant de servir Jota dont la frappe, trop croisée , file à côté des cages belges (5eme).
Peu à peu, la Seleçao concède moins de ballons et se montre plus entreprenante sur un coup franc à l’angle de la surface adverse. Le boulet de canon flottant de CR7 oblige Courtois à se détendre de tout son long en direction de son poteau droit pour éloigner le danger (23eme).
Les Diables rouges obtiennent leur première véritable occasion par Meunier (36eme). Le joueur du Borussia Dortmund élimine son adversaire direct côté droit et repique dans l’axe avant d’expédier un puissant tir de l’extérieur du droit. Malgré l’effet donné au ballon sa tentative passe de peu à droite des montants de Patricio.
Sur un nouveau contre initié par Lukaku, la Belgique va débloquer la rencontre (41eme). Héritant d’un ballon de Meunier venu du côté droit, T. Hazard prend ses responsabilités et, des 25 mètres excentré sur son côté gauche, envoie une frappe sèche et fuyante qui ne laisse aucune chance à Patricio(1- 0).

De Bruyne et Hazard sortent sur blessure

 

Après la pause, la Belgique doit composer avec un coup dur. Blessé à la cheville sur une action en fin de première période, De Bruyne est contraint de céder sa place à Mertens (47eme). Tout juste entrée en jeu côté portugais, J. Félix surplombe  Verthongen et T. Hazard  dans un duel aérien suite à un centre venu le long de la ligne de corner gauche (60eme). Patricio se couche bien et rassure les siens.Les Belges répliquent par une belle action  collective à base de passes courtes côté gauche le long de la ligne de touche initié par E. Hazard ponctué par un contrôle poitrine/ reprise de volée lourde de Lukaku à l’entrée de la surface de réparation qui passe juste au-dessus de la transversale de Patricio (62eme). La tension est palpable et la rencontre est émaillée de plusieurs accrochages à l’image du duel de colosse entre Phalinhia et Lukaku.

Le Portugal fait ensuite le siege du but adverse. Sur un corner, Dias place une tete puissante dégagé des poings par Courtois (80eme).Sur un ballon mal renvoyé par la défense des Diables rouges, Guerreiro manque l’égalisation de peu en touchant le poteau gauche du portier madrilène sur une rappe du plat du pied (82eme).
La fin de match est haletante et Courtois s’emploie à nouveau face à A. Silva sur une tête déviée  par Ronaldo de la tête pour son coéquipier trop court pour que son tir taclé fasse mouche (87eme). La dernière tentative de Felix (94eme)  sur une ultime contre-attaque n’y changera rien. Le Portugal doit s’incliner et…céder son trône.

Karim Imessad

Date de publication: 27 juin 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet