Lire l’article
Reuters

Euro 2020

Ouf de soulagement pour la Nazionale

Incapables de se départager dans le temps réglementaire, Italiens et Autrichiens ont été contraints de disputer les prolongations après une partie ou chacun aura eu sa mi-temps. Une rallonge fatale à la Wunderteam qui aura vendu chèrement sa peau.

C’est dans un stade Wembley à dominante italienne (9500 spectateurs sur les 22500 autorisés dans l’enceinte), que la Squadra Azura tente de démarrer la rencontre tambour battant dans un 4 3 3 qui lui permet d’exploiter au maximum les qualités de vitesse  son trio offensif. Mais le bloc compact en 4 2 3 1 autrichien façonné par Foda contrarie les velléités offensives italiennes. Les occasions se font rares dans cette première période. La première opportunité intervient sur un débordement côté gauche ponctué d’un centre tendu d’Insigne que Barella reprend instantanément d’un tir puissant mais Bachmann, d’un arrêt réflexe façon handballeur, parvient à repousser le ballon (16eme). 
Insistante sur les ailes, l’Italie penche clairement sur son côté gauche au travers du trio Jorginho, Verrati, Insigne très remuant. C’est pourtant sur une action individuelle que la partie manque de peu de se débrider. Des 25 mètres, plein axe, Immobile décoche une frappe lourde qui vient s’écraser sur le haut du montant droit autrichien (31eme). Le coup est passé prêt pour la Wunderteam. La fin du premier acte est ponctué par une rare incursion autrichienne. Sur un centre travaillé côté droit de Schlager, Laimer se fait percuter par la sortie autoritaire de Donnarumma dans la surface. Sonné, l’Autrichien mettra quelques minutes à reprendre ses esprits.

Coup de chaud pour l’Italie


Le début de seconde période voit les Autrichiens préciser leurs intentions en attaque par Alaba (50eme) sur coup franc qui passe de peu au-dessus des cages adverses puis par Sabitzer sur une frappe contrée (68eme)
Les tifosis vont alors connaître une grosse bouffée de chaleur lorsqu’ Arnautovic, du haut de son mètre 92, sur une remise aérienne d’Alaba, s’envole dans le ciel anglais pour redresser un ballon improbable et tromper Donnarumma (65eme). La joie du géant autrichien est écourtée par une position de hors-jeu signalée par l’arbitre anglais Anthony Taylor (65eme).
Dans la continuité de leurs intentions de jeu, les Autrichiens réclament ensuite un pénalty après une faute évidente de Pessina sur Lainer (75eme). Mais une position de hors-jeu de Lainer au début de l’action et décelée par la VAR permet une nouvelle fois à la Nazionale de souffler un grand coup …Emoussées physiquement, aucune des deux équipes ne se livrent sur cette fin de match qui s’achemine vers des prolongations inévitables.

Chiesa délivre les siens


A leur retour sur la pelouse, les Transalpins retrouvent de l’allant offensif  et vont assommer par deux fois consécutivement leurs adversaires. Sur un centre de Spinazzola côté gauche, Chiesa, oublié au second poteau, réalise un enchainement de toute beauté : contrôle de la tête, crochet intérieur du droit sur Laimer et reprise instantanée du gauche qui termine dans le petit filet opposé autrichien (95eme).
Profitant d’un ballon qui trainait dans la surface de Bachmann, Pessina permet à ses coéquipiers de faire le break en catapultant le cuir au fond des filets du portier autrichien (105eme).
Au début de la seconde prolongation, la Wunderteam lâche les chevaux pour de bon pour refaire son retard.  Donnarumma sort d’abord le grand jeu en s’allongeant de tout son long pour sortir un boulet de canon de Schaub (106eme). Sabitzer se déchire ensuite au moment de sa frappe dans la surface au second poteau face au gardien italien (110eme). Leurs efforts vont finir par payer sur corner par Kaladzic, fraichement entré en jeu, qui reprend la balle de la tête à ras du sol (114eme). Plus rien ne sera marqué malgré une fin de rencontre haletante. L’Italie passe aux forceps en quart de finale.

Karim Imessad

Date de publication: 26 juin 2021

1 Commentaire

Imad El khomsi
C était un match très difficile comme vous l'avez si bien décrit... Mais un bon match quand même !
Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet