Lire l’article
Europe 1

Euro 2020

République tchèque - Danemark : duel inattendu

Il est rare de se retrouver dans un cas de figure où les deux équipes sont heureuses du tirage au sort. C’est pourtant sûrement le cas ici, avec cet affrontement entre deux équipes plutôt modestes. La République Tchèque, impressionnante depuis le début de la compétition mais aussi et surtout depuis son huitième de finale face aux Pays-Bas va donc jouer sa qualification face au Danemark, plus soudé que jamais et porté par un pays tout entier.

Danemark : une nation unie comme un seul homme.

Quel aurait été le parcours de l’équipe Danoise dans cet Euro sans le drame vécu par Christian Eriksen ? Personne ne le sait. Mais une chose est sûre : les coéquipiers du joueur de l’Inter Milan ont su transformer une douleur en force. Chaque rencontre disputée depuis semble teintée de la présence de l’élégant meneur, fédérateur malgré lui d’une sélection mais aussi d’une nation. Car c’est bien le Danemark tout entier qui pousse, soutient et vibre avec son groupe de 25. Sans nécessairement s’intéresser au football, grand nombre ont ainsi décidé, dans un élan de solidarité de se mettre au diapason et de pousser pour, qui sait, réitérer l’exploit de 1992, où l’équipe nationale des Laudrup et autre Schmeichel avait réussi une des plus grandes prouesses de l’histoire du sport international en remportant le Championnat d’Europe des Nations.

Pour cela, la sélection continue de s’appuyer sur un jeu porté vers l’offensif, et dans lequel tauliers et jeunes en devenir cohabitent parfaitement. Simon Kjaer, capitaine héroïque, symbolise parfaitement le dépassement de soi que semblent produire les joueurs de Kasper Hjulmand, au même titre que le gardien Schmeichel ou l’attaquant du F.C Barcelone Martin Braithwaite. Ces hommes d’expérience sont parfaitement épaulés par la jeune garde, représentée par un Damsgaard étincelant et un Dolberg qui confirme ses qualités de buteur entrevues du côté de l’OGC Nice. Un mix qui jusqu’à présent semble parfaitement fonctionner, et qui ne se cache qu’à moitié de son désir ultime d’aller à bout pour Christian Eriksen.

En face, une République Tchèque tout simplement impressionnante

Problème ? Il faudra pour atteindre le dernier carré faire tomber une République tchèque particulièrement costaude. Hormis sa défaite étriquée contre l’Angleterre lors de la dernière journée de poules, le groupe mené par l’inévitable Patrick Schick a offert de très solides prestations. Impérial face à l’Ecosse, difficile à manoeuvrer contre la Croatie et sur un nuage face aux Pays-Bas, le groupe entraîné par Jaroslav Šilhavý est conscient de ses forces et aborde un état d’esprit impeccable.

Au-delà des résultats et fond de jeu plus que satisfaisants, la sélection est aussi consciente des chances qui s’offrent à elle d’atteindre le dernier carré de la compétition. Si le Danemark fait peur de par son abnégation et motivation totales, il demeure vrai que certains adversaires au standing supérieur aurait fait plus peur sur le papier. Reste maintenant à aller chercher une victoire, dans un clash qui parait plus indécis que jamais.

Date de publication: 03 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet