Lire l’article
Skysports

Euro 2020

Ukraine - Angleterre : Vrai match en terrain neutre

Depuis le début de la compétition, l’Angleterre a eu la chance de pouvoir jouer l’intégralité de ses rencontres à domicile, et donc compter sur le soutien de ses fans. Un avantage non négligeable qui prend fin aujourd’hui avec le clash contre l’Ukraine, situé à Rome. Suffisant pour faire douter des « Three Lions » qui n’ont pas encaissé le moindre but depuis le début du tournoi ? Wait and see.

Angleterre : Défense de fer, mais perte de fans.

Il aura fallu attendre le cinquième match de l’Angleterre pour les voir jouer à l’extérieur. Une situation des plus incongrues dans un Championnat d’Europe des Nations dans lequel les équipes sont censées évoluer un peu partout sur le continent. Une chose est sûre, les hommes de Gareth Southgate ne s’en plaignent pas. Le soutien de fans acquis à leur cause a sûrement eu un rôle à jouer lors du tour précédent où l’Allemagne a fini par tomber après une rencontre fermée mais solide côté British.

Si cette rencontre se joue à Rome, la Perfide Albion se retrouve néanmoins opposée à un adversaire au standing inférieur en la personne de l’Ukraine, invité surprise des quart de finale. Les hommes d’Andrey Schevchenko, après une qualification sans briller en phase de poules ont terrassé la Suède dans le money-time des prolongations (2-1).

L’Angleterre comptera sur une attaque enfin plus efficace face à l’Allemagne, et en particulier sur son buteur Harry Kane, qui a fini par débloquer son compteur au meilleur des moments. Mais la sélection pourra aussi s’appuyer sur une défense impeccable puisque l’arrière garde et son gardien peuvent se vanter de n’être jamais allé chercher le ballon au fond des filets jusqu’à présent. 360 minutes d’invincibilité, signe d’une équipe au jeu certes loin d’être sexy mais particulièrement solide.

Ukraine, mission déjà accomplie

Face à l’un des favoris pour le titre, l’Ukraine arrive sans pression. Franchir le premier tour était l’objectif affiché pour Zinchenko et ses coéquipiers qui, en éliminant la Suède au bout d’une prolongation intense ont déjà dépassé les attentes initiales. Se reposant sur un groupe solide et particulièrement compacte, l’Ukraine ne propose pas le jeu le plus offensif qui existe, mais est capable de poser des problèmes à bien des adversaires. Il faudra néanmoins réussir à briser l’arrière garde anglaise pour la première fois depuis le début de la compétition. Pour ce faire, ils peuvent compter sur le soutien de leurs supporters... jusqu'au sommet de l'Etat. Mercredi dernier, le Premier ministre ukrainien, Denys Chmyhal, et une vingtaine de membres de son cabinet ont fièrement porté le maillot de la sélection lors d'une réunion gouvernemental. Un symbole de la ferveur qui régit alors le pays, conscient que ce résultat est tout simplement le meilleur de l’histoire de la nation. Si Zinchenko s’est amusé à dire que « le banc de l’équipe d’Angleterre vaut trois équipes Ukrainiennes » pour montrer l’écart conséquent entre les deux effectifs, l’exemple de la Suisse face à l’équipe de France devrait inspirer Shevchenko et sa troupe.

En cas de qualification Anglaise, l’opportunité serait immense pour la sélection d’aller au bout de la compétition. En abordant la demi-finale et potentielle finale à domicile, l’avantage serait conséquent pour une sélection qui n’a jamais réussi à remporter l’Euro depuis sa création. L’heure de changer ce destin devant son public ?

Date de publication: 03 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet