Lire l’article

Football

Aniello Parisi : « Je ne suis pas nerveux »

Le nouvel entraineur du Swift Hesperange, Aniello Parisi, a été officiellement présenté ce soir en compagnie de son adjoint, Bertrand Crasson, l’ancien entraineur du F91.

Questionné sur l’appréhension de diriger pour la première fois de sa carrière un groupe sénior, le coach italien ne se dit « pas nerveux. J’ai 22 ans de carrière professionnelle en tant que joueur, et j’entraine déjà depuis 7 ans dans des catégories de jeune, donc je pense avoir désormais la maturité nécessaire pour diriger ce groupe. J’ai très envie de commencer ». Concernant la pression d’arriver dans un club luxembourgeois ambitieux tel que le Swift, Aniello Parisi avoue « en être conscient. J’ai été habitué à jouer avec de la pression et cela me manquait ces derniers temps ». Son style de jeu ? « Je veux mettre de l’intensité pendant tout le match. Je prône un football offensif ». Concernant son impression sur l’effectif à sa portée, le technicien napolitain a « déjà eu l’occasion de faire trois matchs avec l’équipe réserve. Donc je connais le niveau des joueurs. Le mercato a été très bon ». Le directeur sportif, Sofian Benzouien, ajoute : « individuellement, on a la meilleure équipe sur le papier. Maintenant, il faut avoir la meilleure équipe sur le terrain. On a choisi une solution en interne avec Aniello Parisi qui était présent à certains entrainements ». Parisi sera accompagné de Bertrand Crasson, qui n’a « aucun problème à revenir en tant que numéro 2. Ce qui m’intéresse, c’est le projet, et je me mets à disposition de cette équipe pour la faire progresser ». Le belge, qui parle couramment italien depuis son passage à Naples en tant que joueur, fera dans un premier temps la traduction entre le coach et les joueurs. Mais Parisi apprend rapidement la langue et tente même de nous répondre dans un français plutôt compréhensible. Pour quelqu’un qui a rejoint le Luxembourg il y a un mois et demi, dans un premier temps pour diriger les jeunes du Swift, c’est une belle progression. D’autant plus qu’il ne cache pas son ambition d’être arrivé avec l’objectif en tête de diriger l’équipe sénior, même s’il ne s’attendait pas forcément à ce que cela arrive aussi vite.

Date de publication: 24 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet