Lire l’article
FC Mondercange

Football

Bettembourg enfonce Steinsel, Medernach et Mondercange confirment

Dans le cadre de la cinquième journée de Promotion d’Honneur, Bettembourg s’est imposé sur un score fleuve de 7-2 face à Steinsel dans le duel du bas de tableau. Du côté des leaders, Medernach s’est imposé 2-1 face à Mamer et a profité du nul 1-1 de Käerjeng à Rumelange pour se rapprocher à un point de la tête.

S’il y avait un match à six points ce weekend, c’était bien le déplacement de Steinsel à Bettembourg. Alors que les différents groupes commencent lentement, mais sûrement à se former dans le classement, il ne faut pas tarder à prendre les points nécessaires, sous peine de rater le bon wagon et de devoir revoir ses objectifs à la baisse. Là était tout l’enjeu de cette rencontre.

C’est Bettembourg qui est le mieux entré dans la partie, trouvant le chemin des filets après dix minutes via Dauphin. Mais Steinsel parvient à égaliser grâce à Boulbrachene peu avant la demi-heure. Quatre minutes plus tard, l’Alisontia a même pris l’avance au marquoir, virant en tête à la mi-temps. Mais le Sporting ne s’avouait pas vaincu et les hommes d’Olivier Baudry sont revenus sur la pelouse avec de meilleures intentions en deuxième période. En l’espace de sept minutes, Bettembourg avait renversé la rencontre par le biais de réalisations de Correia et de Dauphin. Et comme il en est malheureusement coutumier depuis le début de saison, l’Alisontia s’est effondré. Mais cette fois-ci, les hommes de Teixeira ont bu le calice jusqu’à la lie puisqu’ils ont encore encaissé la bagatelle de quatre buts (Osmanovic, Bensaid et deux fois Cabral) pour finalement s’incliner sur le score sans appel de 7-2.

Du côté de Bettembourg, on est évidemment ravi du résultat, comme en témoigne le président du Sporting, Patrick Hutmacher : « On a gagné avec la manière ! Mais on s’est fait un peu peur, puisqu’on était menés 2-1 à la mi-temps alors que nous avions ouvert la marque. On a fait deux changements à la mi-temps, ce qui nous a donné un nouvel élan, et on a réussi à faire une très bonne deuxième mi- temps, ce qui nous a permis fort heureusement de gagner notre premier match de la saison. Ceci nous donne plus de sérénité et plus d’espoir pour les prochains matchs. »

Mondercange se joue de Schifflange, Medernach chipe la deuxième place

Mené 0-1 par Mamer à la suite d’une superbe combinaison de corner, Olivier Lickes a su trouver les mots justes à la mi-temps pour remobiliser ses troupes. « Il nous a dit d’être beaucoup plus agressif sur la balle et de ne pas avoir peur, parce que nous avions perdu trop de duels », relatait Len Kneip, auteur du but égalisateur de Medernach. « Nous sommes rentrés très motivés dans cette deuxième mi-temps et nous avons directement vu un autre match. » Le jeune joueur de 19 ans a profité d’un haut pressing pour marquer son premier but sous les couleurs bleues et blanches. « Marquer mon premier but pour Medernach, c’est quelque chose de spécial, surtout que c’était le but de l’égalisation. Mais l’émotion était encore plus grande à la fin du match lorsque l’arbitre a scellé notre victoire 2-1 », relatait-il.

Mondercange réalise également la bonne opération de ce weekend en battant Schifflange sur le plus petit des écarts. M’Barki aura marqué le seul but de la rencontre à la 68e minute. Cette défaite laisse évidemment un goût amer pour Fausto Ramos, le coach de Schifflange. « Je savais que ça allait être un match qui allait se terminer 1-0 ou 1-1 ou 2-1, que le score serait assez serré. J’aurais aimé dire que le 1-0 allait être de notre côté, mais ça n’a pas été le cas », regrette-t-il. « Ils ont eu réussi à sortir un tir cadré de plus que nous. Et voilà. »
Au classement, Käerjeng, 13 points, conserve sa première place malgré la perte de ses premiers points de la saison (1-1 à Rumelange). Medernach suit de près avec 12 points et Mondercange se hisse au troisième rang avec 11 points. Steinsel a tiré le valet de pique ce weekend et hérite de la lanterne rouge, suite à la victoire 5-3 de Weiler-la-Tour face à l’US Esch. Notons également que le match Mersch – Mertert-Wasserbillig a été reporté en raison de cas de covid dans l’équipe de l’Union. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux personnes concernées.

Le match qu’il ne fallait pas rater : Junglinster - Canach

Prenez deux équipes joueuses qui marquent et encaissent à quasiment chaque match. Prenez un pénalty râté, un but contre son camp, une exclusion et mélangez. Vous obtiendrez un 3-3 spectaculaire à souhait comme ce Junglinster – Canach. Junglinster a mené 1-0. Canach a mené par deux fois, 1-2 et 2-3. Mais pour finir, dans les ultimes secondes de la rencontre, l’équipe locale, alors qu’elle évoluait à dix, est parvenue à égaliser. « C’était un match un peu fou », réagissait Roni Souto, l’entraîneur des verts et blancs. « On parvient à arracher un point qui nous permet de rester bien placé au classement. Pour nous, c’est un bon début de saison. Mais il faudra continuer sur cette lancée. »

Les brèves

Bryan Gomes (Capitaine de Rumelange) : « On a beaucoup de regrets, parce qu’on a eu des occasions pour tuer le match en première période. (...) Mais on a montré un bon état d’esprit, et si on continue comme ça, je suis sûr qu’à la fin de la saison, on va atteindre notre objectif. C’est le début du championnat, on n’a joué que cinq matchs, donc rien n’est joué. » Rumelange 1-1 Käerjeng

Nilton Rocha (Coach de Bissen) : « Ils ne méritent jamais de gagner ce match. Après, le football est comme ça. On domine presque tout le match. C’est vrai, ils ont encore eu une occasion ou deux. Mais moi, j’ai quand même compté huit occasions franches qu’on devait convertir et au moins un pénalty qu’on aurait dû avoir en plus. C’est quand même rageant. » Bissen 1-2 Berbourg

Henrique Gomes (Capitaine de Weiler-la-Tour) : « La victoire était méritée. Notre équipe était un peu supérieure à celle d’Esch, et ce dans tous les compartiments. La victoire nous fait du bien. Le déplacement à Mamer va être un beau match entre une équipe qui joue la montée, mais qui reste sur deux défaites, et nous qui devons enchaîner le plus vite possible. » Weiler-la-Tour 5-3 Esch

La rencontre à suivre : Käerjeng - Medernach

Ce début de Promotion d’Honneur est tout simplement un véritable régal ! En l’espace de trois semaines, le Dribbel de Käerjeng aura vu deux affrontements entre le leader et son dauphin. Cette fois-ci, c’est Le Blo Wäiss qui viendra challenger l’UNK. Le vainqueur de ce match prendra les commandes du championnat. Mais attention ! Mondercange pourrait recoller à la tête en cas de match nul.

Date de publication: 13 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet