Lire l’article
Albert Krier

Football

Cédric Cossou : « Mon meilleur match »

Auteur d'un match XXL face au Swift ce dimanche avec Strassen, Cossou est en grande partie responsable de cette superbe victoire. Entretien avec un petit nouveau en BGL Ligue qui revient sur le début de saison très surprenant de son club.

Avant tout, félicitations pour la victoire de dimanche face au Swift. Quel bilan tires-tu de cette rencontre ?

Cela a été un match compliqué du début jusque’à la fin. Grace à notre solidité défensive, on a pu avoir toutes les armes pour marquer ce but et aller gagner cette rencontre.

Vous avez à de nombreuses reprises fait jeu égal, et vous vous êtes procurés de nombreuses occasions, y compris de mettre le but du break. Vous vous attendiez à réussir à poser autant de problèmes ?

Honnêtement, un peu. Cela faisait déjà deux matchs qu’on était très solides, donc ça ne venait pas comme une surprise dans cette première période où on a en effet fait jeu égal. On avait trouvé un bon rythme de jeu récemment, et on a essayé de le reproduire encore une fois.

À titre personnel, tu as fait vivre un véritable calvaire à la défense adverse, était-ce ton meilleur match de la saison ?

Oui clairement. C’était mon meilleur match. Le retour de mes coachs et coéquipiers l’ont confirmé, puisqu’ils ont dit exactement la même chose.

Il y avait une vraie connexion entre toi, Perez et Weirich face au Swift. Est-ce que c’est quelque chose que vous travaillez beaucoup à l’entraînement ou cela se fait naturellement  ?

Un peu des deux. Naturellement on se comprend très bien sur le terrain, et le coach essaye de nous mettre le plus souvent ensemble à l’entraînement pour que l’on puisse travailler des schémas tactiques ainsi que des combinaisons.

C’était ton premier but de la saison. Est-ce que tu penses que c’est quelque chose sur lequel tu dois encore t’améliorer ?

Le plus dur c’est toujours de mettre le premier. Je pense, et espère que les suivants vont venir doucement mais sûrement.

Est-ce que tu es en train de monter en puissance au fil des matchs ?

Oui je le vois à l’entraînement. Il y a des choses que j’arrive plus facilement à faire, et j’ai plus de capacités physiques surtout sur le terrain les week-ends.

Sur quoi dois-tu encore t’améliorer pour élever encore ton niveau ?

Il faut que je continue à m’améliorer sur mes situations de un contre un. Je dois réussir à effacer l’adversaire le plus rapidement. Ce dernier dimanche cela a bien fonctionné, mais je dois gagner en régularité pour m’améliorer là-dessus.

Tu es attaquant de pointe ou ailier ?

De base, je suis attaquant de pointe, mais le coach m’a demandé de basculer sur le côté. À vrai dire, je m’y plais bien aussi, donc c’est très bien. Je n’ai aucune préférence entre les deux.

C’est ta première année en BGL Ligue, comment se passe ton adaptation jusque maintenant ?

Cela se passe bien jusque maintenant, cela n’a pas été trop compliqué. Vu que l’an passé je n’ai pas vraiment fait de match en Promotion d'Honneur, je n’avais pas particulièrement de référence au Luxembourg. De ce que je vois, j’ai l’impression de m’adapter assez bien.

Est-ce que l’arrivée de Christian Lutz a joué dans la balance au moment de rejoindre le club ?

Cela a évidemment joué. En fin de saison de l’année dernière, ils ont annoncé qu’il quittait le club pour rejoindre Strassen. Le coach m’a alors proposé comme à Dany Camilo de les suivre dans leur  nouvelle aventure, et on a tout deux accepté.

Vous êtes maintenant 3e du championnat, après tout de même huit journées. C’est une surprise à tes yeux ?

Sincèrement non. Vu comment on travaille à l’entraînement, j’estime que cela est mérité. On bosse dur tous les jours, et comme on dit, le travail paye, et cela se reflète maintenant sur le classement.

Vous proposez un jeu plutôt attractif cette saison, avec un vrai désir de « jouer au ballon ». Est-ce que c’est quelque chose qui est une donnée essentielle pour toi sur un terrain ?

Cela rajoute du plaisir. Si on joue avec une équipe qui ne fait que de balancer, et avec des attaquants qui ne font que des appels en profondeur rarement servis, c’est loin d’être agréable à jouer. Là, on prend beaucoup de plaisir à redoubler les passes sur le terrain, combiner, jouer propre, et chercher toujours le but.

Les objectifs ont-ils changé avec ce classement ?

Non. Le coach nous a dit de prendre le maximum de points possible et de faire le bilan en fin de saison. Il faut continuer comme cela.

Date de publication: 28 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet