Lire l’article
© Albert Krier

Football

Chris Phillips, le choix de la raison

En signant à Wiltz, le milieu de terrain international va découvrir la BGL Ligue, mais surtout retrouver un temps de jeu après lequel il court depuis plusieurs saisons.

On oublierait presque qu'il n'a que 26 ans. International depuis 2012 (55 sélections), Chris Phillips connait jusqu'ici une carrière mitigée en club. Le millieu de terrain formé au FC Metz, où il a fait ses débuts professionnels, est passé en moins de trois ans de la Ligue 1 à la BGL Ligue. En cruel manque de temps de jeu depuis près de deux ans, son retour dans sa ville natale doit lui permettre de relancer sa carrière et retrouver l'équipe nationale, dont il n'est plus un cadre depuis deux années.

"C’est une décision dont on a parlé longtemps. Je voulais attendre le plus possible. Je ne sais pas ce qui m’attend, mais maintenant je suis curieux. C’est un pas que je ne m’attendais pas à faire à cet âge-là." a-t-il déclaré dans les colonnes de nos confrères du Quotidien. Ce qui doit rappeler à tout footballeur que dans ce sport, tout va si vite. Milieu de terrain défensif pouvant également évoluer au poste de défenseur central, Chris Phillips avait quitté le FC Metz à l'hiver 2018 pour rejoindre le Legia Varsovie. En Pologne, il vit six premiers mois très intéréssants qui s'étaient soldés par un titre doublé coupe-championnat qui laissaient espérer des jours heureux. 

Retrouver un club pro rapidement

C'est à l'entame de sa deuxième saison que les choses se sont compliquées. Méforme et blessures le conduisent dans l'équipe réserve du champion polonais, avec laquelle il va jouer une vingtaine de matches en un an. Un calvaire qui ne menace pas encore son statut de joueur international mais qui effrite son temps de jeu. On le croit alors sorti d'affaire début 2020 quand il signe à Lommel (D2 belge). Arrivé blessé, il joue finalement deux matches, avant que la crise ne le freine une nouvelle fois. Sans nouveau contrat, il passe l'été à se chercher un club, sur un marché des transferts miné par la crise et qui rend la tâche encore plus difficile pour les joueurs sans club.

Finalement, c'est Wiltz qui lui a tendu la main. Le club du Nord avec qui il s'entraînait depuis la reprise pourra profiter de la volonté d'un joueur revanchard dès 2021, pour poursuivre son beau début de championnat et s'affirmer comme un outsider. De son côté, Chris Phillips, qu'on imagine qu'il prendra place dans le milieu de terrain dès la deuxième partie de saison, espère enchaîner les bonnes prestations, retrouver le plaisir, la confiance et bien sûr retrouver un projet professionnel rapidement. 

Tags# :
Date de publication: 11 novembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet