Lire l’article
Olivier Minaire

Football

CS Fola Esch - Red Imps Lincoln : rêver plus grand

Ce soir, sur les coups de 19h30, le CS Fola Esch va jouer son premier match officiel de la saison. Et les joueurs de Sebastien Grandjean seront assurément lancés dans le grand bain de suite, avec un premier tour de qualifications pour la prochaine Ligue des Champions. Malgré un mercato plutôt agité et une trêve assez courte, n’ayons pas peur des mots : une qualification historique pour le second tour est plus qu’envisageable.

Dans les colonnes de notre magazine Dribble!, Pascal Welter s’était confié à Mental! sur les objectifs dans ces tours préliminaires de Ligue des Champions qui commencent bien tôt. Et le Directeur Général n’y était pas passé par quatre chemins : l’objectif, qui le fuit depuis maintenant dix ans, est bien de se qualifier pour le second tour. S’il redoutait d’affronter un grand nom tel que le Dinamo Zagreb ou encore Ludogorets, le club Eschois s’est vu offrir un tirage plutôt clément, avec pour adversaire l’équipe modeste des Lincoln Red Imps.

Situé à Gibraltar, le Lincoln Red Imps n'est pas un inconnu au Grand-Duché. L’an dernier, le club avait éliminé Pétange au premier tout de Ligue Europa. Porté par ce succès, les pensionnaires de ce territoire britanniques d'outre-mer se voient assurément réussir une nouvelle grande performance pour ce match aller au stade Emile-Mayrisch. Il faudra pour cela surclasser le champion en titre de BGL Ligue qui revient, selon les dires de son entraineur Sebastien Grandjean « prêt physiquement ». Il faut dire qu’avec une très petite coupure, difficile pour les joueurs de perdre leur forme, qui plus est avec une telle échéance en ligne de mire. Passé la décompression et la fierté, retour au quotidien et affrontement complexe.

Nouveaux visages, même attitude

Pourtant, le splendide vainqueur l’an passé a tout de même bien changé de visage. Certains ont quitté le navire. On mentionnera évidemment Zachary Hadji, meilleur buteur du championnat l’an passé et parti tenter sa chance en Suisse. Mais il y a aussi les départs de Cedric Sacras, qui est allé rejoindre un Swift toujours plus gourmand, ou encore Dejvid Sinani, qui a signé au F91. Des pertes de joueurs à l’influence énorme qui suscitent logiquement quelques interrogations sur le potentiel de ce Fola Esch cru 2021/2022. Avec un recrutement conséquent, le club de l’ancien président Mariani espère pouvoir offrir aux nouveaux venus une adaptation rapide pour de suite mettre en place les préceptes offensifs de son entraîneur : pressing intense, verticalité, et projection rapide vers l’avant. Reste à voir qui parmi les recrues, de Gregory Grisez à Mirza Mustafic trouvera une place dans le onze de départ. Le club Eschois a tout de même réussi à conserver une grande partie de ces joueurs, avec les prolongations de contrat de Boutrif, Dikaba ou encore Ouassiero.

L’an passé, le schéma de jeu de son adversaire du soir avait été assez simple : se replier en défense, laisser la possession à l’adversaire, et essayer de surgir sur la moindre opportunité. Une stratégie qui s’était avérée payante, et que l’équipe de Gibraltar devrait sûrement reproduire ce soir. Restera alors au tenant de titre à réussir à percer la défense adversaire mais aussi et surtout, ne pas encaisser de buts qui pourraient requinquer l’adversaire du soir. Le doyen des clubs de football au Luxembourg peut ainsi aujourd’hui s’ouvrir la voie vers une qualification historique et rappeler à tout le monde qu’il compte bien assumer son statut de poids lourd du championnat, une nouvelle fois encore. Il est toujours difficile, sans le titre de tête de série de réussir à renverser les montagnes. Aujourd’hui, grâce à un tirage indubitablement heureux, Sebastien Grosjean et sa troupe se doivent simplement de grimper une colline. A eux d’en atteindre le sommet.

Date de publication: 06 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet