Lire l’article
Albert Krier

Football

Début de campagne européenne pour le Swift et le Racing

Ce soir débute la campagne de qualification pour la nouvelle compétition européenne, la Conference League. Une aventure à laquelle participent les clubs du Swift et du Racing, tout deux auréolés d’un nouvel entraîneur.

Que la trêve fut courte. C’était il y a à peine quarante jours que se terminait une saison de BGL Ligue riche en rebondissements. Le CS Fola Esch remportait ainsi le titre, au nez et à la barbe du F91 et d’un Swift déjà prétendant à la première place. Un succès qui permettait aux hommes de Sebastien Grandjean de prétendre à une qualification dans la plus belle des compétitions européennes, la Ligue des Champions. Pour ses poursuivants, c’était donc la Conference League. Dudelange, fort de sa place de dauphin entamera les qualifications au tour suivant. Un privilège qui n’est pas accordé aux troisième et quatrième du championnat, qui commencent dès ce soir leur parcours européen.

Pour le Swift, dorénavant entraîné par Vincent Hognon, ce premier tour a tout du traquenard. Battu de justesse l’an passé par Malmo en qualifications pour l’Europa League, le quatrième du dernier championnat Slovène ne présente pas les attributs d’une future victime. Plutôt joueuse, l’équipe entraînée par Dejan Djuranović est habituée aux joutes européennes estivales, elle qui à participé à sept des dernières huit éditions. Sans jamais réussir à atteindre les phases finales (elle réussit à atteindre le tour final des Play-offs en 2018 avant de s’incliner contre l’Olympique de Marseille), il ne fait guère de doutes cependant qu’une rencontre face à un pays du Grand-Duché est vu comme une opportunité de passer au strapontin suivant.

Pour le club d’Hesperange, et comme confirmé par son nouveau coach, ce match arrive fort tôt dans la saison. Peut-être trop. Avec une grande flopée de nouveaux joueurs, mais aussi quelques départs, le club soutenu par l’ambitieux Flavio Becca ne peut encore voir avec clarté quelle sera son équipe-type pour l’année à venir. Il s’agira néanmoins d’essayer de récupérer un résultat correct, avant le match retour dès la semaine prochaine au Stade Josy Barthel.

Un Stade qui sera illuminé dès ce soir, pour la première rencontre du Racing. Aussi auréolé d’un nouvel entraîneur, le club de la capitale va lui s’offrir un affrontement contre le club Islandais de Breidablik. Peu connu, et considéré par le nouvel entraineur du RFCU comme un groupe « joueur », Breidablik compte au sein de son effectif un seul joueur professionnel, le Danois Thomas Mikkelsen. Le plus bel exploit de son histoire européenne est assurément une victoire face au club autrichien de Sturm Graz en 2013. Il faudra donc pour les hommes de Jeff Saibene sortir le grand jeu, dans l’optique d’une qualification au tour suivant.

Date de publication: 08 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet