Lire l’article
.

Football

Diego Maradona inhumé à Buenos Aires auprès de ses parents

Après une journée ou les Argentins ont pu rendre un dernier hommage à Diego Maradona, il a été inhumé à 20h heure locale au cimetière de Bella Vista.

Le Dieu du football a rejoint sa dernière demeure, après une journée d'hommage national à la Casa Rosada, palais de la présidence argentine. Une veillée funèbre malheureusement gâchée par des incidents provoqués par l'immense foule venue honorer l'idole de tout un peuple. A 20h heure de Buenos Aires, Diego Maradona a donc été inhumé lors d'une cérémonie privée dans le cimetière de Bella Vista, ou il repose auprès de son père et de sa mère. Jusque tard dans la nuit, les fans sont restés aux abords, et avaient auparavant accompagné le cortège depuis le centre de la capitale, jusqu'au cimetière situé dans sa périphérie. Plus de 200 policiers étaient présents pour sécuriser les lieux. 

Pendant ce temps les hommages à Diego Maradona se sont poursuivis partout dans le monde et notamment à Naples, ou l'ancien club du Pibe de Oro affrontait Rijeka en Europa League. Les Napolitains portaient tous un maillot flanqué d'un numéro 10 au nom de Maradona, et lui ont fait honneur en s'imposant 2-0 grâce à des buts de Matteo Politano (41e) et Hirving Lozano (75e). Très émus les membres du club parthénopé ont encore exprimé leurs louanges a propos de celui qui aura marqué le SSC Napoli pour toujours: "Diego à Naples est plus important que San Gennaro (ndlr: le saint-patron local), il ne mourra jamais" a notamment déclaré l'entraîneur du club Gennaro Gattuso.

Le stade "Diego Maradona"

Aux alentours du Stadio San Paolo qui devrait prochainement être débaptisé, fumigènes et engins pyrotechniques étaient de sorties toute la soirée. Un hommage dans la rue à défaut de pouvoir la faire dans le stade, la rencontre se déroulant à huis-clos en raison de la crise sanitaire. Le club qui a remporté ses deux seuls titres de champions d'Italie grâce à Maradona, n'en a sans doute pas fini avec les marques de respect à l'Argentin, puisqu'il se murmure que le fameux numéro 10 pourrait être retiré en son honneur. Lorenzo Insigne, napolitain pur souche, a rendu lui aussi un vibrant éloge à la star argentine: "Pour moi et les Napolitains, il représente tellement. Il nous a toujours défendu quand il jouait ici, et il a continué de le faire après. Il a toujours porté Naples et les Napolitains dans son coeur".

Beaucoup de journaux ont encore accordé leur Une à la mort du génie argentine, comme la Gazzetta dello Sport en Italie, et l'Equipe en France. 

  

 

 

Date de publication: 27 novembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet