Lire l’article
Reuters

Football

Euro 2020 : Présentation du groupe A

Italie, Turquie, Pays de Galles et Suisse composent le groupe A de ce seizième championnat d’Europe des nations. Si les transalpins sont favoris pour la première place, derrière eux tout semble envisageable.

Article issu de notre Guide de l'Euro 2020

Qualifiée aisément pour cet Euro 2020 avec dix victoires en autant de rencontres, l’Italie est de retour dans une grande compétition, après le camouflet de son absence au Mondial 2018 en Russie. L’équipe de Roberto Mancini devrait donc être la grandissime favorite à la première place du Groupe A. C’est la dixième participation à l’Euro des Italiens, qui n’ont soulevé le trophée qu’une seule fois et il y a bien longtemps, c’était en 1968. Une autre époque...

La fédération italienne de football (FIGC) a pris l’initiative en mai dernier de vacciner avec le sérum de Pfizer BioNTech, la moitié des 35 pré-convoqués par le sélectionneur Roberto Mancini. Un exemple qui devrait être suivi par d’autres nations qualifiées pour cet Euro 2020. Une Squadra Azzurra qui aura le privilège d’ouvrir la compétition à Rome au Stadio Olimpico, devant 16 000 spectateurs.

Toujours entraînée par Vladimir Petkovic, la sélection hélvète est elle aussi présente pour la cinquième fois à un Euro. Avec son entraîneur originaire d’ex-Yougoslavie, elle avait décroché en 2016 la meilleure performance de son histoire en atteignant les huitièmes de finale, où elle avait échoué aux tirs au but face à la Pologne. Qualifiée après avoir remporté le groupe B devant le Danemark, la Suisse a elle aussi les ressources pour passer au deuxième tour.

Face à l’Italie, c’est à la Turquie que revient l’honneur de lancer le tournoi. Deuxième derrière la France de son groupe de qualification, la Turquie avait réussi à battre chez elle à Konya (2-0) les champions du monde en éliminatoires. Le pays participe pour la cinquième fois de son histoire à l’Euro, et avait réussi à atteindre les demi-finales de la compétition en 2008. En Autriche et en Suisse à l’époque, la sélection turque était même passée tout près de la finale, battue 3-2 par l’Allemagne au terme d’un match fou au Parc St-Jakob de Bâle.

La Turquie a ensuite traversé plusieurs années de turbulences, qui se sont soldées par une non-qualification aux grandes compétitions entre 2008 et 2014. Les Turcs avaient ensuite décroché une présence inespérée à l’Euro 2016 en France, avant d’échouer à nouveau dans les qualifications au Mondial 2018. Mais depuis l’équipe est en net progrès, portée par une nouvelle jeune génération talentueuse avec notamment Merih Demiral (23 ans), premier vainqueur turc de la Serie A sous le maillot de la Juventus de Turin, mais aussi son compère de la défense centrale Çaglar Söyüncü (24 ans, Leicester City), ou encore Cengiz Ünder, lui aussi pensionnaire des Foxes.

Enfin le Pays de Galles, qui avait surpris tout le monde en 2016 en atteignant les demi-finales à l’occasion de sa première qualification dans la compétition, arrive après avoir décroché la deuxième place dans sa poule des éliminatoires derrière la Croatie. Les Dragons se verraient bien répéter les exploits accomplis en France il y a cinq ans, mais attention cette fois il n’y aura plus d’effet surprise...
Ainsi, la sélection italienne, grande absente du Mondial 2018 en Russie devrait sortir sans souci de ce groupe et retrouver des résultats plus dignes de son statut de grand pays de football. Reste à savoir qui l’accompagnera, les trois autres équipes présentes ayant toutes leurs forces et faiblesses, et surtout de réelles ambitions de qualification.

Date de publication: 08 juin 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet