Lire l’article
Evening Standard

Football

Europa League : Arsenal en reconquête, Manchester United en gestion

Ce soir se déroule les deux demi-finales retour d’Europa League. Alors que Manchester a pratiquement les deux pieds en finale, Arsenal se doit de renverser le résultat négatif du match aller pour arracher la qualification. Mais pour cela, il faudra éliminer le sous-marin jaune entraîné par Unai Emery, spécialiste attitré de la compétition et qui compte bien jouer un mauvais tour à son ancien club.

Pourrait-on se retrouver avec deux finales européennes composées en intégralité de clubs anglais ? Possible. Après les qualifications respectives de Manchester City et Chelsea en Ligue des Champions, c’est au tour de United et Arsenal de rentrer en piste. Et les deux rivaux feront face à deux manches retour fort différentes.

Pour United, la qualification semble quasi assurée. Avec une victoire 6-2 au match aller, il parait impensable de voir la Louve - qui a récemment annoncé le recrutement de Jose Mourinho - retourner la situation. Quand bien même les précédentes années nous ont effort leur lot de remontées fantastiques, revoir ce scénario se répéter de nouveau semble difficile à imaginer. En effet, la Roma, en proie à des conflits internes et une saison en dents de scie ne semble pas à même de réussir l’impossible. Et, si United n’est plus le monstre intouchable qu’il était dans les années 2000, l’effectif demeure assez solide et sur une dynamique convaincante pour ne pas subir une déroute historique. Hormis immense surprise, le groupe entraîné par Ole Gunnar Soljkaer devrait donc avoir l’occasion de participer à sa première grande finale sous le coach norvégien.

Assurément, c’est du côté de l’Emirates que le suspense devrait battre son plein. Pour Arsenal, qui passe encore une fois à côté de sa saison, l’Europa League est dorénavant la seule chance pour les Gunners de sauver leur saison, le projet de Super Ligue étant totalement tombé à l’eau. Non seulement ceci est une occasion rêvée de remporter un titre et par là améliorer le bilan comptable, mais il tient à rappeler qu’une victoire dans la deuxième compétition européenne assure une place pour la Ligue des Champions de l’année suivante. Une aubaine que les joueurs de Mikel Arteta ne peuvent laisser passer. Et pour l’entraîneur espagnol, de plus en plus sur la sellette, un trophée pourrait être sa seule opportunité de conserver son poste.

Problème ? Face à lui se dresse Villareal. Si le sous-marin jaune n’effectue pas la meilleure des saisons sur le plan domestique, le parcours en Europa League frôle la perfection. C’est bien simple : hormis un match nul sur le terrain du Maccabi Tel-Aviv en phase de poule, l’équipe espagnole a remporté l’intégralité de ses rencontres dans la compétition. Une nouvelle preuve, s’il en fallait encore, que l’Europa League est indéniablement l’épreuve favorite d’Unai Emery, qui pourrait, en cas de qualification, jouer sa 5e finale. Avec une victoire au match aller sur le score de 2-1 face à une équipe d’Arsenal pourtant au bord du précipice après l’expulsion de Daniel Ceballos, Villareal arrive donc dans la position de qualifié lorsque la rencontre débute. Mais, avec un seul petit but d’avance, et une confrontation en terrain adverse, le sous-marin jaune démeure vulnérable à un retournement de situation et laisse aux pensionnaires de l’Emirates le droit de rêver.

 

Réponse ce soir, sur les coups de 21h00.

Date de publication: 06 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet