Lire l’article
.

Football

Europa League : Le Fola éliminé au bout du suspense

Dans un match à rebondissements, le Fola Esch s'est incliné après prolongations (4-3), jeudi, en Arménie, face au FC Ararat, au deuxième tour de l'Europa League.

Le Fola ne peut s'en prendre qu'à lui même. En supériorité numérique pendant plus d'une mi-temps et avec deux buts d'avance à la 90e minute de jeu, il va revenir bredouille de la capitale arménienne après sa défaite 4-3 face au FC Ararat, après prolongations, au terme d'un match au scénario complétement fou. Sa campagne européenne s'arrête là et le retour d'Europe orientale va être long...

Les locaux étaient mieux entrés dans leur match. Plus pressants, ils ont logiquement ouvert le score sur corner. Jeisson Martínez reprenait dans les six mètres un ballon dévié au premier poteau par une tête arménienne (16e, 1-0). Le Fola répliquait de la meilleure des manières. Pour leur première véritable incursion dans la surface arménienne, les homme de Grandjean égalisaient. Bien servi en retrait par Bruno Freire à l'entrée de la surface, Diogo Pimentel trompait le gardien adversaire d'une frappe croisée (19e, 1-1). Un but qui donnait confiance aux Luxembourgeois, qui prenaient peu à peu le contrôle du ballon, surtout après l'expulsion du défenseur du Fc Ararat, Alex Junior pour un deuxième carton jaune. L'arbitre siflait la mi-temps, avec un rapport de force inversé.

Deux pénaltys dans le temps additionnel

Et c'est très logiquement que le Fola revenait des vestaires boosté. Sur un beau mouvement initié par Pimentel, Jules Diallo obtenait un pénalty justifié. Stefano Bensi ne tremblait pas pour donner un avantage précieux aux siens (59e, 2-1). Les Arméniens ne lâchaient pas prise, emmenés par leur capitaine français Yohan Gouffran, face à une équipe du Fola qui manquait parfois de concentration. En acceptant de ne pas faire le jeu, les Luxembourgeois voulaient profiter des boulevards laissés par les locaux. Après deux tentatives ratées, les hommes du technicien belge Sébastien Grandjean convertissaient ce qu'ils pensaient être leur balle de match, grâce à Hadji, auteur d'un bel enchaînement à l'entrée de la surface (81e, 3-1). Le but de la délivrance? C'est ce qu'on croyait jusqu'au temps additionnel.

Deux penalties sifflés coup sur coup (dont un imaginaire) et un carton rouge plus tard, et les Arméniens arrachaient un match nul incensé  dans le money time (3-3, 94e). Un but synonym de prolongations, pour un Fola complétment médusé par les trois minutes qu'il venait de vivre. Tout le contraire des Arméniens, gonflés à bloc par leur égalisation miraculeuse. Ils faisaient le siège du but luxembourgeois pendant toute la prolongation. Sur un centre venu de la gauche, Vakulenko marquait le but de la victoire de la tête (112e, 4-3). Quel match...

 

 

Tags# :
Date de publication: 17 septembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet