Lire l’article
.

Football

George Best: histoire d’une légende tourmentée

Il y a quinze ans disparaissait un des plus grand footballeurs de l’histoire, le Nord-irlandais George Best. Réputé pour ses excès hors des terrains, l’ancienne gloire de Manchester United est morte à l’âge de 59 ans, ravagée par l’alcoolisme.

C’est dans les quartiers ouvriers de Belfast que naquit le 22 mai 1946 George Best. Fils d’un riveteur sur les chantiers navals de la capitale d’Irlande du Nord, et d’une ancienne sportive de haut niveau en hockey sur gazon, George est repéré à l’âge de quinze ans par Bob Bishop, un recruteur de Manchester United. L’adolescent franchit donc la mer d’Irlande afin de passer un essai d’une semaine chez les Red Devils. 

  

En une matinée seulement, Matt Busby l’entraîneur de l’époque est convaincu des talents du jeune garçon, et George Best est rapidement recruté par le club mancunien. A seulement 17 ans et 4 mois, il fait ses débuts en championnat d’Angleterre le 14 septembre 1963 face à West Bromwich Albion. En 1965 et 1967, Best remporte le titre de champion avec United, et surtout la Coupe d’Europe des clubs champions en 1968, en inscrivant le but victorieux face à Benfica. C’est alors la première victoire d’un club britannique sur la scène européenne. Surnommé « le cinquième Beatles » Georgie Boy est alors au fait de sa gloire, et décroche le Ballon d’Or cette année-là. Son jeu flamboyant et sa face de beau gosse en font un sex-symbol chez les petites Anglaises. 

  

De la célébrité à la ruine

Ce statut de star monumentale lui permet tout les excés. Alcool, casino, vie privée décousue, la vie de George Best prend alors une tournure digne d'un film dramatique. Une fois Matt Busby parti du poste d'entraîneur de Manchester United en 1971, plus personne n'arrive à canaliser le fantasque Nord-irlandais. Absent aux entraînements, ou y arrivant en train de tituber, il multiplie les frasques et son physique tout comme sa santé mentale s'en ressentent. Il se laisse pousser la barbe et sombre dans l'alcool. 

 

Il se fait logiquement virer de son club en 1974, après avoir inscrit 178 buts en 466 matches. Commence alors une succession de piges plus ou moins exotiques comme en Afrique du sud, en Irlande, ou aux Etats-Unis. A Los Angeles, il parvient malgré ses frasques qui continuent, à attirer un investisseur du nom d'Elton John. Outre-atlantique, il rencontre la future mère de son fils, Angie McDonalds. Mais malgré les efforts du top-model, George continue à boire et à flamber. 

 

Il retourne ensuite en Angleterre à Fulham, puis fait un come-back à Los Angeles, surtout pour tenter de reconquérir Angie qui l'a quitté, excédée par ses liaisons extra-conjuguales. Il jouera ensuite à Fort Lauderdale, à San José, mais aussi en Ecosse ou en Australie. George Best évoluera à 37 reprises sous le maillot de son pays (9 buts), et prendra sa retraite sportive à 37 ans en 1984. 

Sa fin de carrière accentue son alcoolisme, et il connaîtra la prison pour conduite en état d'ivresse et agression sur un agent de police. En 1988, il inscrit deux buts pour son jublié au Windsor Park devant Matt Busby son ancien coach. En 1995 il est élu sportif britannique du siècle, mais sa situation personelle s'empire, George Best est ruiné et il doit vendre ses trophées pour trouver les moyens de subsister. Il parvient à s'acheter une maison en Turquie, et en 1998 il est de retour outre-Manche, au micro de la chaîne Sky Sports. 

En 2000, après des années d'alcoolisme, son foie commence à montrer des signes de fatigue. En 2002, il est greffé du foie, mais il se remet à boire, compromettant gravement le reste de ses jours. En octobre 2004, après une dernière condamnation pour conduite sous effet de l'alcool, il est hospitalisé à Londres. Veillé par son père et son fils, il y décedera le 25 novembre 2005 d'une infection au poumon. 300 000 personnes feront le déplacement pour ses funérailles à Belfast, et l'aéroport de la capitale prendra le nom de George Best. 

Best restera également dans les mémoires pour ses célèbres citations, comme: « En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ç'a été les 20 minutes les plus dures de ma vie". Ou encore: « J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport — le reste, je l'ai gaspillé ». C'était ca, George Best. 

 

 

Tags# : FOOTBALL
Date de publication: 25 novembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet