Lire l’article
Marco Bertamé

Football

Käerjeng et Mondercange se détachent, Mersch se rassure

La septième journée de Promotion d’Honneur a livré son verdict, et comme de coutume depuis quelques semaines, ce sont Käerjeng et Mondercange qui en sont les bénéficiaires. Le premier mentionné s’est imposé 2-5 à Steinsel, alors que le FCM a pris la mesure 2-0 de l’US Esch. Ils profitent entre autres de la défaite à domicile de Bissen face à Mersch pour se détacher au classement.

Les derbys réussissent au Marisca

Rappelons-nous la troisième journée de championnat. Mersch, qui n’avait pas encore le moindre point, se déplaçait à Medernach, auteur jusque-là d’un sans-faute. Ce derby était revenu au Marisca avec une victoire 2-4. Ce dimanche, rebelotte. Mersch, qui sortait d’une cuisante défaite 0-4 face à Mondercange, se déplaçait à Bissen avec l’intention de prendre les trois points pour se relancer et y est parvenu sur le plus petit des écarts, 0-1. Le seul but de la rencontre valait le détour. Il partait du gardien André Bill qui, d’un beau réflexe du pied, empêche l’ouverture du score d’Augusto et en quelques secondes, le ballon s’est retrouvé dans les pieds de Kevin Madeira qui tenta sa chance à l’extérieur du grand rectangle et trouva la lucarne droite de Tiric. « C’est un but instinctif. Au moment de recevoir la balle, j’avais deux idées : tirer ou faire la passe. Je sentais en effet déjà la pression des défenseurs autour de moi. (...) Quand j’ai reçu la balle, j’ai senti que réussir la passe serait très difficile, alors j’ai contrôlé et tiré. Ce but me redonne de la confiance, parce que je n’ai pas beaucoup joué cette saison », se remémorait le buteur qui, au moment du but, n’était sur la pelouse que depuis 30 ... secondes ! Du côté local, on regrette évidemment l’issue de la rencontre. « Ce 0-1 n’est pas logique. », regrettait Nilton Rocha, le coach de Bissen, « Certes, je sentais que la première équipe qui marquerait gagnerait. Mais on avait quasiment une possession de balle de 70%. Je ne vais pas dire que c’est volé, parce que c’est un beau but. Même si on a raté deux grosses occasions avant l’ouverture du score. »

Käerjeng et Mondercange prennent le large

La défaite de Bissen, combinée à celles de Berbourg (3-1 à Bettembourg) et de Medernach (2-1 à Weiler-la-Tour), offrait à Käerjeng et à Mondercange une belle opportunité de faire le break. Et ils ne se sont pas fait prier ! Käerjeng s’est imposé 2-5 à Steinsel. Camara, Fernandes, Bettmer, Barbaro et Gomes dans l’ordre ont alimenté le marquoir pour les visiteurs. Côté local, Boulbrachene avait inscrit le 1-2 et Ayari avait inscrit le dernier but de la rencontre. Fort du 19 sur 21 que son équipe vient de réaliser, les mots du capitaine Pit Hess étaient évidemment très positifs : « On a bien géré la rencontre, même si ce n’était pas notre meilleure prestation. On est sur une bonne dynamique et on a converti la majorité de nos occasions. Certes, on encaisse deux fois sur des pénaltys justifiés, mais notre défense a quand même été solide. Tout est positif pour le moment. »

De son côté, Mondercange continue sa série de victoires (troisième d’affilée) et de clean sheets (quatrième d’affilée). Cette semaine, c’est l’US Esch qui en a fait les frais en s’inclinant sur le score de 2-0. « On a une défense très solide et un groupe très étoffé. On fait souvent la différence grâce à notre banc. La première mi-temps était difficile. Ils y ont vraiment bien joué. Mais en deuxième mi-temps, lorsqu’on a trouvé la faille, on s’est montré plus dangereux et Kevin Ruppert, qui est très en forme, a marqué un superbe but des 30 mètres et Malik Ndoye nous a mis définitivement à l’abri », débriefait le gardien de la meilleure défense de la PH, Teddy Da Silva.

La rencontre qu’il ne fallait pas manquer : Union Mertert-Wasserbillig – FC Mamer 32

Mamer restait sur une série de trois défaites d’affilée et se devait de réagir. C’est ce que les hommes de Vitor Pereira ont d’ailleurs réussi à faire en s’imposant 0-5 sur la pelouse de Mertert-Wasserbillig. « Comme on a cinq blessés de longue durée, on a dû adapter notre plan de jeu », nous expliquait Vitor Pereira. « En seulement trois séances d’entraînement, mes joueurs ont compris ce que j’attendais d’eux et ont su le reproduire à la perfection. » Grâce à sa victoire, Mersch hérite de la troisième place, mais compte cinq points de retard sur le deuxième, Mondercange.

Les brèves

Manuel Cuccu (Coach de Rumelange) : « Je suis satisfait de l’état d’esprit de mes joueurs. On a fait un match très sérieux, même si en deuxième mi-temps, il y a des coups qu’on doit mieux jouer pour alourdir le score et se mettre plus à l’abri. Mais aujourd’hui, ce qui comptait, c’était de gagner notre premier match. Maintenant, pour que ce soit un déclic, il faudra savoir enchaîner. » US Rumelange 2- 0 Jeunesse Canach.

Olivier Baudry (Coach de Bettembourg) : « On est dans une bonne spirale. On était invaincus depuis trois matchs, et à domicile on devait confirmer pour ce détacher de la zone rouge. Sur ce match-ci on a été supérieur. On s’est créés énormément d’occasions et on était bien en place défensivement. Cette victoire va nous permettre de travailler plus sereinement. » Sporting Bettembourg 3–1 Berdenia Berbourg.

Lucien Pina (Gardien de Weiler-la-Tour) : « En début de saison, on a pris du temps à se trouver entre les jeunes et les joueurs d’expérience. Les blessures, dont la mienne, même si Kenan Agovic m’a très bien suppléé, expliquent aussi ce début de saison compliqué. Maintenant on est quasiment au complet et on a nos automatismes. Aujourd’hui, on a pris une douche froide en encaissant un but à la première minute, mais on n’a pas paniqué et on a joué notre jeu. » Yellow Boys Weiler-la-Tour 2-1 Blo-Waiss Medernach

Fausto Ramos (Coach de Schifflange) : « Le premier but tombe au tout début du match, à un moment où on était en train de dormir. Le deuxième but est tombé, parce qu’on pressait pour égaliser et on s’exposait à des contres. On a des occasions, mais on ne les marque pas. (...) C’est peut-être à cause de la peur de malfaire ou de l’anxiété, parce qu’on n’a plus marqué depuis trois matchs. Je ne sais pas. Mais on va trouver des solutions pendant la semaine. » Jeunesse Junglinster 2-0 FC Schifflange 95.

La rencontre à suivre : FC Mamer 32 – FC Mondercange

Après une parenthèse Coupe de Luxembourg, la Promotion d’Honneur reprendra dans deux semaines avec un véritable choc. Le troisième, Mamer, recevra le deuxième, Mondercange. L’enjeu est simple, en cas de victoire, Mondercange fera grandir le fossé entre les deux équipes de tête et ses poursuivants. Mamer doit, quant à lui, absolument éviter ce cas de figure et un match nul n’arrangerait que les adversaires des deux équipes. Qui parviendra à prendre les trois points ? Réponse le 10 octobre.

 

Andy Foyen

Date de publication: 27 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet