Lire l’article
Albert Krier

Football

La Jeunesse neutralise Strassen

Sans jus ni idées, Strassen concède le nul face à une équipe de la Jeunesse joueuse et conquérante. Un résultat dans l’ensemble mérité, qui ne fait pas les affaires des joueurs de Christian Lutz.

Une première mi-temps pour les visiteurs.

Il reste trois journées jusqu’à la trêve hivernale, et Strassen compte bien enclencher le maximum de points afin de débuter les vacances bien au chaud, dans les hauteurs agréables du classement. La première de ces trois rencontres avait lieu aujourd’hui, face à la Jeunesse de Jeff Strasser. Mais, peut-être de de plus en plus limite physiquement, l’UNA n’arrive pas à maîtriser la rencontre. La faute à un certain déchet technique et manque de fluidité, mais aussi à la Jeunesse qui, pas intimidée pour un sous, joue clairement pour l’emporter. Moussa Maazou envoie une première banderille à la 12e, mais son lob, un brin court, ne peut tromper la vigilance d’Ozcan.

Les locaux ont beau avoir la volonté, c’est bien le club Eschois qui domine (fort légèrement) les débats. Et une nouvelle banderille de Nouvier, sur une frappe aux abords de la surface de réparation teste à nouveau le portier de Strassen, encore une fois impérial. En face, l’UNA ne peut que répondre par le biais des coups de pieds arrêtés. A ce jeu, Nicolas Perez, d’une formidable volée sur corner passe proche du but, mais Sommer détourne magistralement. Un but qui aurait été splendide, mais pas nécessairement mérité. C’est d’ailleurs sur ce score nul et vierge que l’arbitre siffle la pause de la rencontre.`

Maazou épargne l’UNA

Si le retour aux vestiaires peut parfois dynamiser un groupe, cette fois-ci, il n’en est rien. Le match repart sur les mêmes auspices, avec une Jeunesse de plus en plus dominatrice, bien qu’incapable de se procurer les moindres occasions. Strassen, de plus en plus sur le recul continue d’attendre et essayer de se projeter vite en contre, mais les rares incursions manquent toujours de cette petite touche de précision nécessaire pour faire la différence.

Passé la soixantième minute, les locaux reprennent du poil de la bête et reprenant le contrôle des débats, mais n’arrivent toujours pas à se créer d’opportunités. Dans les tout derniers instants, alors que la rencontre est de plus en plus décousue et que les deux équipes cherchent le KO, Maazou, trouvé seul dans la surface prend son temps pour ajuster, mais ne réussit pas à éliminer Ozcan, encore une fois sauveur. La rencontre s’achève donc sur ce score de 0-0, qui n’arrange clairement aucune des deux équipes.

Date de publication: 28 novembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet