Lire l’article
Albert Krier

Football

Le F91 s’en sort bien face à Strassen (1-1)

Le F91 recevait Strassen pour ce choc au sommet de la BGL Ligue. Si le leader se montrait impressionnant durant la première mi-temps, il a ensuite montré un visage bien plus inquiétant et peut au final se satisfaire d’un match nul. Car Strassen a eu plusieurs occasions de punir les dudelangeois en seconde période.

Les Dudelangeois avaient décidé d’effectuer un pressing très haut d’entrée de jeu et parvenaient à récupérer la majorité des ballons dans le camp adverse. Le danger, lui, venait de la gauche et Mehdi Kirch parvenaient à se faufiler plusieurs fois à l’entrée de la surface, heureusement sans conséquence pour Strassen. Dudelange poursuivait sa maitrise du ballon mais ni Sinani, ni Vova, de par leurs tentatives en dehors de la surface, ne parvenaient réellement à inquiéter Ozcan, le portier de l’UNA. Mais à force de mettre la pression sur la défense de Strassen, Dudelange allait trouver la marque. À la 23e minute, Dejvid Sinani profitait d’un une-deux avec Mehdi Kirch pour servir Adel Bettaieb au premier poteau. Libre de tout marquage, l’attaquant tunisien coupait et trompait Ozcan (1-0, 23e). Strassen prenait un premier coup derrière la tête, et était à deux doigts d’en prendre un deuxième quand quelques minutes plus tard, Van Den Kerkhof trouvait la barre transversale d’une incroyable demie-volée depuis le coin de la surface de réparation. Mais à partir de la demie-heure de jeu, les débats s’équilibraient et tournaient même du côté de Strassen qui se montrait dangereux sur quelques opportunités, récoltant notamment plusieurs corners. Le score en restait pourtant à 1-0 à la pause.

Cossou fait plier Dudelange

Strassen revenait des vestiaires avec les mêmes intentions qu’en fin de première période et à la 54e minute, Perez lançait Cossou sur le côté droit. Très remuant, le n°11 profitait d’une erreur de jugement de la part de Diouf pour se présenter face à Esposito et l’ajuster parfaitement (1-1, 54e). Voyant son équipe de moins en moins dangereuse, Carlos Fangueiro sortait dans la foulée Hassan et Vova, et faisait entrer Muratovic et Bojic. Mais le F91 en mode rouleau compresseur que l’on avait vu en début de rencontre n’était plus le même et devenait même fébrile sur certaines situations, à l’image d’une relance catastrophique de Delgado dans sa propre surface qui trouvait Cossou, presque surpris de récupérer le ballon et dont le centre à quelques mètres du but ne trouvait personne. Pour y remédier, Dudelange changeait son système et Hansen remplaçait Diouf. Hélas, la mayonnaise ne prenait toujours pas et Strassen se montrait dangereux dès la récupération du ballon. Esposito sauvait les siens à la 78e minute en s’interposant face à Diaf et il s'en fallait peu pour que l'UNA ne parvienne à doubler la mise. En toute fin de rencontre, le F91 aurait pourtant pu arracher la victoire, mais Sinani ne parvenait pas à conclure une déviation de Bettaieb dans la surface. Au final, le F91 peut regretter le manque de maitrise en seconde période et peut se satisfaire du nul face à une équipe de Strassen qui a su relever la tête après avoir encaissé le premier but. Emmené par Cossou et Perez, l'UNA Strassen a réussi à faire douter le leader et démontre semaine après semaine qu'il n'est pas sur le podium pour rien.

 

La composition des deux équipes :

F91 Dudelange :

Esposito, Van Den Kerkhof, Delgado, Cools, Diouf (Hansen, 70e), Kirch, Vova (Bojic, 58e), Morren, Sinani, Bettaieb, Hassan (Muratovic, 58e)

UNA Strassen :

Ozcan, Stulin, Siebenaler, Bernardelli, Agovic, Bacconnier, Valente (Mastrangelo, 90e), Rouffignac, Weirich (Diaf, 37e), Cossou (Lopes, 90e), Perez

Date de publication: 21 novembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet