Lire l’article
Albert Krier

Football

Le Fola et Strassen se séparent sur un nul

Après un match nul particulièrement épique mais fondamentalement décevant face à Rosport, le Fola se déplaçait sur le terrain de Strassen dans l’optique de ramener trois points. Pourtant impérial lors des quarante cinq premières minutes malgré l’égalisation au score tardive des locaux, le tenant du titre n’a pas réussi à l’emporter. Il peut d’ailleurs estimer heureux de repartir avec un point, tant la seconde période, riche en occasions, aurait pu sourire à Strassen.

UNA Strassen 2 ( Bacconier 45+1, Perez 70') - 2 (Mustafic 26', Correia Mendes 68')  Fola Esch

Le Fola pas récompensé

Sous un dimanche plutôt ensoleillé, le tenant du titre aborde la rencontre avec l’ambition de l’emporter. Face à une équipe de Strassen disciplinée défensivement, le Fola se dote de la possession de balle, sans néanmoins poser un véritable danger aux locaux. Ces derniers, bien en place, tentent eux aussi quelques incursions sans réussir à faire trembler l’arrière garder. Un début de rencontre plutôt agréable malgré l’absence de frissons d’actions concrètes. Pas de quoi décontenancer le club eschois qui, sur sa première véritable occasion ouvre le score : Almada Correia trouve bien Mustafic, particulièrement mobile depuis le début de la rencontre sur une passe en profondeur aux abords de la surface. L’attaquant ne se pose pas de questions et envoie une volée lumineuse, que Özcan ne peut que regarder, impuissant, trouver le fond des filets.

Porté par cette ouverture du score, le Fola apparait dès lors de plus en plus conquérant, et remporte définitivement le combat de la possession de balle. Une attitude offensive qui n’empêche néanmoins pas quelques frayeurs, à l’image de la tentative de lob de Perez aux vingt mètres, solidement arrêté par un Cabral vigilant. Les visiteurs accélèrent véritablement le rythme à l’orée de la pause mais, malgré une réelle volonté, ne réussissent pas à se procurer dé véritables opportunités. Seul Lucas Correia, d’une jolie frappe du gauche vient test les réflexes du portier adverse, qui repousse en corner. Alors que l’on approche de la pause et que le Fola semble repartir aux vestiaires sans réel souci, Strassen, sur corner recolle au score quelques secondes avant la pause. Une égalisation flatteuse au vu de la physionomie du match, mais bien réelle.

La folie, de nouveau.

Au retour des vestiaires, revigoré par l’égalisation, Strassen revient doté de véritables ambitions. Portée vers l’avant, l’équipe locale teste réellement le tenant du titre, et ne passe pas loin de marquer le second but. Le Fola, bien que bousculé montre les crocs lui aussi, et passe très proche de reprendre l’avantage, mais le poteau contrecarre ses plans. C’est ensuite au tour de Strassen de toucher les montants, avec une belle transversale. Comme souvent avec le club eschois, le spectacle est au rendez-vous et les actions s’enchaînent de gauche à droite. À ce petit jeu, c’est finalement le Fola qui réussit à reprendre la tête. Sur un beau décalage, Correia Mendes contrôle le ballon avant d’asséner une frappe de mule inarrêtable. Alors que l’on croit la rencontre actée, les séquelles du match face Rosport apparaissent. A peine une minute plus tard, Perez récupère un long ballon et transforme sereinement.

Se retrouvent alors deux équipes dont le seul but semble être de l’emporter. Tant les locaux que les visiteurs donnent tout pour marquer ce troisième but ce qui offre une dernière demie-heure particulièrement animée. Une fin de rencontre à laquelle ne participera pas Dragovic, exclu sur un deuxième carton jaune. La supériorité numérique donne des ailes à Strassen qui, à de nombreuses reprises, passe proche de prendre l’avantage, mais Cabral, particulièrement impérial, veille au grain. Malgré quelques incursions finales, sous l’impulsion d’un Boutrif concerné, le Fola repart de Strassen avec un petit point. Il faudra passer la vitesse supérieure dès mercredi contre le Swift, sûrement séparé de son entraîneur Vincent Hognon.

Date de publication: 19 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet