Lire l’article

Football

Le Real contient Liverpool, City renverse Dortmund

Le Borussia Dortmund y a cru mais Manchester City est venu calmer les ardeurs allemandes en rejoignant le PSG en demi-finale de Ligue des champions. Le Real, lui, défiera Chelsea après avoir refroidi des Reds entreprenants mais peu efficaces.

Liverpool avait choisi la stratégie du coup de pression d'entrée de jeu pour faire vaciller le Real Madrid.

Et il a fallu que la pieuvre Courtois déploie ses tentacules pour empêcher les Reds d'emballer la partie. Un grain de folie qui est réapparu sporadiquement pendant un premier acte dominé dans l'ensemble par le club anglais sans que cela se concrétise au tableau d'affichage.

Courtois écoeurait encore Firmino à la reprise et sans bomber le torse ni donner l'impression de vouloir devenir le patron du terrain à tout prix, le Real dégageait une impression de sérénité que jamais Liverpool ne parviendra à contester.

Le nul vierge envoyait le Real dans le dernier carré où l'attend Chelsea, qualifié la veille aux dépens de Chelsea.

Dans l'autre rencontre de la soirée, le Borussia Dortmund a trouvé la faille dès le quart d'heure de jeu par Bellingham pour faire douter une équipe de Manchester City éliminée à ce moment de la soirée. L'Anglais devenait, à 17 ans et 289 jours, le deuxième plus jeune joueur à marquer dans une phase à élimination directe en Ligue des champions derrière Bojan.

Vainqueurs deux buts à un à l'aller, les Citizens devaient cravacher pour renverser la table. Et c'est un penalty, confirmé par la vidéo, qui allait remettre les Mancuniens en selle. Mahrez inscrivait son premier but en Ligue des champions cette saison. Une égalisation qui allait freiner l'élan du club de la Ruhr avant que Foden n'éteigne définitivement la flamme qui brûlait encore (1-2, 75e).

City pouvait finir sa rencontre en roue libre et déjà penser au choc avec le Paris Saint-Germain.

Christophe Nadin

Date de publication: 14 avril 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet