Lire l’article
Albert Krier

Football

Le résumé de la sixième journée de BGL Ligue

Le Fola et le Swift qui patinent, Rodange et Hamm qui n’en finissent plus de tomber et le F91 qui ne laisse aucune miette : voici ce qu’il ne fallait pas manquer de cette sixième journée de BGL Ligue.

Le grand gagnant du week-end

En début de saison, on mettait Ettelbruck dans le même panier que Rodange et Hamm. Depuis deux week-end, les hommes de Neil Pattison nous montrent qu’on s’est trompés puisqu’ils viennent d’enchaîner deux victoires consécutives face à… Rodange et Hamm. Alors bien évidemment, pas de quoi sauter au plafond. Mais grâce à son succès 3-1 ce week-end chez des benfiquistes six pieds sous terre, Ettelbruck remonte à la treizième place et reste au contact du milieu de tableau.

C’était un beau dernier week-end d’été pour eux aussi

Le F91 enchaîne les victoires. Après avoir réalisé une grosse performance le week-end dernier en allant s’imposer 4-3 au Racing, les hommes de Carlos Fangueiro caracolent en tête du classement de BGL Ligue après leur succès face à Pétange (3-1). Ils sont néanmoins suivis de près par le Progrès Niederkorn, qui s’est également imposé 3-1 face à une équipe d’Hostert jamais facile à aborder. Mondorf confirme son étonnant début de saison en rapportant les trois points sur la pelouse de Wiltz (1-2), tandis que le Racing est allé battre la Jeunesse sur ses terres (2-0) et se reprend après son dernier match perdu. Enfin, le carton du week-end nous vient de Differdange qui vainc une pauvre équipe de Rodange (1-4).

Le grand perdant du week-end

Comment ne pas parler du Swift ? Le club de Flavio Becca enchaîne un deuxième match nul consécutif face au quatorzième du championnat, le Victoria Rosport. S’ils sont encore loin d’être détachés du wagon de tête, le visage montré par les coéquipiers de Tom Schnell sur le terrain inquiète plus. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, l’entraineur, Vincent Hognon, aurait été remercié ce dimanche. Que les résultats et la manière soient mitigés, ok. De là à limoger un entraineur avec cette expérience du haut niveau au bout de six journées, on est un peu plus dubitatifs. Il y a moins de pression pour Ancelotti au Real que pour Hognon au Swift.

Ils vont aussi passer un lundi pourri

Pour Hamm et Rodange, les week-ends se suivent et se ressemblent. Le premier a subi une nouvelle défaite 3-1 chez un mal classé tandis que le deuxième a pris une claque à domicile (4-1 face à Differdange). Les deux clubs s’enfoncent dans les bas fonds du classement avec respectivement zéro et un point. Pour Hamm, c’était écrit d’avance. Pour Rodange qui joue certes le maintien, on est un peu plus surpris par le manque de… tout.

Sale week-end pour les clubs d’Esch. La Jeunesse s’incline 2-0 à domicile face au Racing et part probablement pour une saison galère malgré les ambitions approuvées en début de saison. Les noir et blanc en sont désormais à quatre défaites lors des cinq derniers matchs. Alors, un pronostic sur le prochain club d’un Jeff Strasser qu’on imagine bientôt sur la sellette ?

Le Fola n’est pas sur un dynamique aussi catastrophique que son voisin mais est clairement à l’arrêt. Après un match nul de fou furieux mais regrettable face à Rosport (4-4, alors que le Fola menait encore 3-0 à la 65e minute), les eschois ont une nouvelle fois montré un visage décevant en concédant le nul sur la pelouse de Strassen (2-2) et pointent à une triste neuvième place au classement.

Le joueur du week-end

On n’arrête plus Dejvid Sinani. Auteur d’un début de championnat exceptionnel et sur sa lancée de la saison dernière, le frère aîné de Danel, arrivé cet été au F91, est tout simplement l’actuel meilleur buteur ET meilleur passeur de BGL Ligue ! Des statistiques individuelles qu’il a confirmé encore ce week-end en inscrivant un doublé face à Pétange.

Le but du week-end

Sans aucun doute celui de Billel Abdelkadous. L’attaquant de l’US Mondorf, arrivé cet été en provenance d’Amnéville, a inscrit ce week-end son premier but de la saison, et quel but ! Excentré sur le côté droit et à vingt-cinq mètres du but de Wiltz, le français a déclenché une frappe lumineuse du pied gauche qui a atterri dans la lucarne opposée. Le ballon, qui semblait dans un premier temps au dessus, est subitement retombée juste en dessous de la barre transversale et en a surpris plus d’un, à commencer par le gardien et… Abdelkadous lui-même, qui ne semblait pas y croire.

Date de publication: 20 septembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet