Lire l’article
L'équipe

Football

Le résume de l'actualité sportive d'hier

Si vous aviez les yeux rivés sur les images irréelles en direct du Capitole de Washington, et que vous en avez zappé les grandes rencontres sportives d’hier, on vous comprend parfaitement et vous êtes tout pardonnés. Et, parce qu’on est sympa, on va même vous offrir un bon résumé de tout ce qui s’est passé, histoire d’avoir de quoi alimenter la conversation durant vos pauses cafés :

Football :

La lutte pour le titre et les places européennes continue chez nos voisins Français. Pour la grande première de Pochettino sur le banc du PSG, si des changements notables ont pu être remarqués sur la composition, cela fut moins visible sur le terrain. Les Parisiens commencent ainsi 2021 comme ils ont terminé 2020 : sur une performance loin d’être impressionnante. Et face à des Stéphanois courageux, le partage de points semble être le résultat le plus logique. On attendra pour la première victoire du technicien argentin. Une mauvaise opération, au même titre que le LOSC qui, plus surprenant, a chuté à domicile face à Angers 2-1. Une véritable aubaine pour l’Olympique Lyonnais qui, sur la lancée de sa formidable fin d’année 2020 a confirmé sa grande forme en battant le Racing Club de Lens 3-2 après avoir mené 3-0. Une victoire qui les place pour la première fois seul en tête du Championnat Ligue 1 Uber Eats (quel nom horrible, bordel). Enfin, Marseille, vainqueur de Montpellier 3-1, profite aussi des faux-pas Lillois et Parisien pour, malgré ses deux matchs de retard, se replacer dans la course à l’Europe, et qui sait au titre.

En Angleterre, un seul match, mais pas des moindres : un derby alléchant entre les deux clubs de Manchester en pleine bourre depuis quelques semaines. Une rencontre qui promettait des étincelles mais qui aura été un one-man show, tant les hommes de Guardiola auront eu la mainmise sur la rencontre face à des Red Devils amorphes, à l’image d’un Bruno Hernandes éteint. 0-2, et une qualification des Skyblues pour une finale de Coupe de la Ligue face à Tottenham et un nouveau duel captivant entre les deux rivaux de toujours Pep et José.

Victoire capitale en Espagne pour un Barça qui semble reprendre un peu de poil de la bête. Pourtant vite menés des les premières minutes de match, les Catalans, sous l’impulsion d’un quatuor De Jong - Pedri - Messi - Dembelé incisif et omniprésent ont su réagir et dominé la rencontre ponctuée par trois beaux buts. La réduction du score des basques en fin de match n’y changera rien. Pour la première fois sur le podium derrière l’Atletico Madrid (qui est tombé en Coupe du Roi face à une équipe de troisième division) et le Real, les blaugranas s’offrent un peu d’espoir dans leur difficile course au titre.

Un sentiment similaire pour la Juventus de Pirlo, auteure d’une grande prestation à San Siro face au leader du championnat l’AC Milan. Volontaires et appliqués en première mi temps, les bianconeris seront récompensés par un chef d’oeuvre signé Dybala-Chiesa. Bien que dominé, Milan va réussir à glaner l’égalisation peu avant la mi-temps d’une fort belle frappe de Calabria. Un rebond de courte durée puisque, dans la lignée des premières 45 minutes, la Vieille Dame va logiquement concrétiser sa domination encore une fois graçe à son duo Dybala - Chiesa avant de porter le coup fatal via un troisième pion signé McKennie. Trois points capitaux, qui plus est avec les défaites surprises de l’Inter Milan et Napoli sur le même score (1-2).

Une chose de sure, et l’on va pas s’en plaindre : le suspense demeure présent dans tous les grands championnats européens.

NBA : Dans une ambiance électrique et tendue suite à l’absence de poursuite du policier responsable de la mort de Jacob Blake, ainsi que les évènements sordides au Capitole, les rencontres de NBA ont paru moins importantes que les déclarations fournies par la grande majorité des acteurs du championnat. Pourtant, il y eut de nombreuses rencontres hier : à commencer par les Sixers, toujours invaincu à la suite de leur victoire 141-136 face aux Wizards d’un Bradley Beal auteur d’un total ébouriffant de 60 points. Victoire aussi des Boston Celtics face à Miami Heat (107-105) dans une rencontre qui sentait bon les années 2010, de Phoenix face aux Raptors (123-115), et des Bucks face aux Pistons (130-115).

Date de publication: 07 janvier 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet