Lire l’article

Football

Le top 10 des joueurs des 30 dernières années : Manuel Cardoni (3e)

La 18e édition de Dribble! parue jeudi 26 novembre était consacrée au premier trophée Dribble d'Or, qui récompensait en 2020 le joueur le plus marquant des trente dernières années. Sur la troisième marche du podium on retrouve Manuel Cardoni, l’actuel sélectionneur des U21

Et au regard seulement de ses états de service dans le championnat luxembourgeois, sa présence à cette position est plus que logique. Avec ses 261 matches en première division, tous disputé sous le maillot de la Jeunesse Esch son club de toujours, il est un des emblèmes du club au cours des années 90. 

Il faut dire que « Manou » pour les intimes, a de qui tenir. Car chez les Cardoni, originaires des Abruzzes, le football est une affaire de famille. Furio, le paternel, a connu les beaux jours de l’US Rumelange au poste d’attaquant, club avec lequel il aura disputé 286 matches de championnat, mais aussi décroché le titre de meilleur buteur avec 21 réalisations lors de la saison 1971/72. A cette époque Furio Cardoni dispute également quatre matches de Coupe des Coupes avec l’USR, mais aussi la Coupe de l’UEFA contre le Feyenoord Rotterdam. Une double rencontre disputée en septembre 1972, avec un 9-0 encaissé aux Pays-Bas, et un 12-0 essuyé à domicile… Entre ces deux matches, le petit Manuel voyait le jour le 22 septembre. Dans la famille Cardoni, il y a eu aussi René, « Renato », lui aussi jouer marquant du Rumelange des années 70 au poste de milieu de terrain. 

C’est dans cette lignée que Manuel Cardoni entame sa carrière chez les jeunes de l’US Rumelange entre la fin des années 80 et le début des années 90. Après deux saisons chez les seniors, il prend la direction de la Jeunesse Esch, club ou il explosera au poste de milieu de terrain comme son oncle. Lors de son premier passage chez les Bianconeri, il remportera le titre de champion en 1995 et 1996. Gagnant également à chaque fois celui de meilleur joueur de la Division Nationale. Entre temps, il intègre l’équipe nationale, avec un premier match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde, c’était face à l’Islande le 20 mai 1993. 

Un retour en grâce

Comme deux seuls footballeurs luxembourgeois l’avaient fait avant lui (Nico Braun et Robby Langers), il intègre le championnat allemand en signant au Bayer Leverkusen. Mais le passage de Manuel Cardoni outre-Rhin ne connaîtra pas le succès escompté, avec une seule apparition en Bundesliga avec le Bayer, face au Bayern Munich le 28 août 1996. Le milieu de terrain est donc de retour à la Jeunesse en 1998. Un come-back couronné de succès, puisqu’il y décrochera deux nouveaux titres de champions du Luxembourg en 1999 et 2004, et encore à deux reprises le titre de joueur de l’année en 1999 et 2000, ainsi que deux Coupe de Luxembourg en 1999 et 2000. 

Jusqu’en 2004, on pu le voir faire 68 apparitions sous le maillot de la sélection, et marquer cinq buts. C’est sur une triste défaite face au Liechtenstein (4-0) que Manuel Cardoni tira donc sa révérence le 13 octobre 2004. En 2006, il retourne à l’US Rumelange pour disputer les deux dernières saisons de sa carrière de joueur, la boucle est bouclée. Et c’est sur le banc du club du sud du pays qu’il débutera sa reconversion en tant qu’entraîneur. 

En 2014, sa carrière d’entraîneur prend le chemin de Mondercange. A la tête de la sélection U19/U21, il dirigera à la tête des U21 les deux meilleurs parcours en qualifications pour l’Euro de cette catégorie d’âge au Luxembourg. Des résultats probants qui ont conduit la FLF à lui confier le poste de directeur technique à partir de la saison 2021/22. L’histoire entre Manuel Cardoni et le football luxembourgeois est encore loin d’être terminée…

Tags# :
Date de publication: 09 decembre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet