Lire l’article
Reuters

Football

Les notes du Luxembourg face à l’Azerbaïdjan

Les Roud Léiwen se sont imposés 3 buts à 1 face à l’Azerbaïdjan ce soir. Plus qu’un résultat, c’est une prestation pleine de maturité que nous offert les joueurs de Luc Holtz

Ralph Schon (7) : Le remplaçant de dernière minute d’Anthony Moris a parfaitement tenu son rang et s’est interposé proprement le peu de fois où il a eu à le faire.

Laurent Jans (8) : Le capitaine des Roud Léiwen, un peu diminué physiquement, a très bien couvert son côté pendant 90 minutes. Remplacé par Florian Bohnert en fin de rencontre, un peu court sur le but azéri.

Maxime Chanot (7) : Le new-yorkais n'a pas flanché en défense centrale, s'est montré costaud et juste dans ses interventions.

Dirk Carlson (7) : Le défenseur de l'Erzgebirge Aue a livré une prestation solide couplée de quelques belles passes en profondeur vers les attaquants.

Mica Pinto (7) : Moins fringant offensivement que lors de certaines précédentes rencontres, il a tout de même réalisé un match de qualité à son poste de latéral gauche.

Léandro Barreiro (8) : Le milieu de Mayence a été très actif au milieu de terrain, récupéré beaucoup de ballons et subi énormément de fautes de la part du camp azéri.

Christopher Martins (7) : À la récupération, il a été très important et a même été auteur d’une superbe talonnade décisive pour Gerson sur le dernier but.

Olivier Thill (6) : Moins en vue que ses coéquipiers, il a néanmoins réalisé une belle prestation. Remplacé par Mathias Olesen en fin de match, qui a connu ce soir sa première sélection.

Yvandro Borges (6) : Il a eu quelques opportunités dont une énorme occasion de marquer. Remplacé par Maurice Deville (7) peu avant l’heure de jeu qui, de par sa feinte sur le deuxième but, a comme donné une passé décisive pour Seba Thill sur le deuxième but.

Danel Sinani (7) : Il a distillé les bons ballons pour ses partenaires tout au long de la rencontre. Et aurait pu ouvrir le score sur un coup-franc direct qui s’est finalement écrasé sur le poteau. Remplacé par Sébastien Thill (7), qui au lieu de marquer un coup-franc de trente mètres ou une demie-volée de l’extérieur du pied, a seulement marqué depuis le point de pénalty sur une passe à ras de terre.

Gerson Rodrigues (9) : Jusqu’à la 67e minute, il ne faisait pas un match exceptionnel. Puis il a décidé de planter un superbe doublé et de donner une passe décisive. L’homme providentiel.

Date de publication: 11 novembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet