Lire l’article
Photos: Albert Krier

Football

Les ténors au diapason, le Racing arrache la victoire

Le Fola, le Swift et le F91 n’ont rien laissé au hasard dans des parties maîtrisées. Le Racing a gagné in extremis à la Frontière pour conserver sa quatrième place.

Les trois premiers de la BGL Ligue s’étaient donné le mot. Marquer rapidement puis entrer en mode gestion.

La palme est revenue à Perez (Swift) buteur après quatre minutes. Sur orbite, le promu croyait avoir fait le plus difficile lorsque Abdallah doubla les chiffres mais Osmanovic, d’un angle impossible, expédia une volée hors de portée de Joubert pour maintenir le suspense juste avant la rentrée aux vestiaires. C’est finalement Françoise qui ôta tout enjeu à ce match en inscrivant le troisième but local. Pour ne pas faire de jaloux, Stolz y alla de sa réalisation personnelle avant qu’Osmanovic ne s’offre un doublé (4-2).

Le Fola, lui, a connu le même scénario. Bensi puis Diallo ont mis le leader sur du velours mais Spruds a rendu espoir à Rosport. Il a fallu qu’Hadji se déchaîne pour dissiper les doutes dans un premier temps et soigner ses statistiques personnelles dans un second. Le Fola gagne 5-1 et Hadji affiche 24 réalisations au compteur. Vertigineux.

A Pétange, Rodange n’a pas eu l’occasion de raviver la flamme. Bettaieb puis Delgado ont secoué les filets de Mfa en première période. Et Bettaieb s’est offert un doublé après le repos pour une victoire confortable (3-0).

Le match entre deux des prétendants à la quatrième place fut indécis à la Frontière. Le Racing s’est procuré les meilleures occasions au cours d’un premier acte marqué par un grosse bataille en milieu de terrain. Un tir de Bouché puis un autre de Mabella arrêté par Fox avaient donné le ton. La Jeunesse a cruellement manqué d’arguments offensifs pour mettre Ruffier en difficulté.

La grosse pression du club de la capitale dès la reprise ne s’est pas matérialisée au tableau d’affichage faute d’un dernier geste franc et précis. Et comme souvent dans ces cas-là, c’est en face qu’il faut chercher la faille. Et sans une double parade de Ruffier sur une frappe de Maazou (69e) puis sur une tête de Diallo (87e), le match aurait pu prendre un autre relief.

Il a fallu finalement un déboulé de Tinelli sur la gauche suivi d’un centre pour Bouché pour que le Racing soit fidèle à sa réputation d’équipe du money-time (1-0).

Le Progrès a lui fait le boulot à Mondorf avec un but de Bah. Une victoire sans éclat mais diablement importante puisqu’elle permet à Niederkorn de rester dans le sillage du club de la capitale.

On ne peut pas en dire autant de Hostert, battu par le RM Hamm Benfica, ni de Differdange, tenu en échec par Strassen.

Christophe Nadin

 

Les résultats

Swift - Wiltz 4-2

Rosport - Fola 1-5

Mondorf - Progrès 0-1

Etzella - Titus Pétange 2-2

Hostert - RM Hamm Benfica 0-3

Rodange - F91 0-3

Differdange - Strassen 1-1

Jeunesse - Racing 0-1

Le classement

1. Fola 56 (23), 2. Swift 52 (24), 3. Dudelange 52 (24), 4. Racing 40 (24), 5. Progrès 39 (24), 6. Jeunesse 37 (24), 7. Differdange 33 (23), 8. Hostert 32 (24), 9. Wiltz 31 (21), 10. Strassen 29 (24), 11. Rosport 26 (24), 12. Rodange 20 (24), 13. Mondorf 19 (23), 14. RM Hamm Benfica 18 (22), 15. Titus Pétange 17 (23), 16. Etzella 14 (23)

Date de publication: 28 avril 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet