Lire l’article
Reuters

Football

Luc Holtz : « Une des meilleures sélections au monde»

À la veille d’un test grandeur nature face au Portugal à Faro, le sélectionneur des Roud Léiwen est revenu sur la rencontre face à la Serbie. S’il est conscient de la grandeur de l’adversaire du soir et évidemment Cristiano Ronaldo, Luc Holtz arrive avec humilité, mais aussi ambition.

« On sait que l’on va beaucoup dévoir défendre, et qu’il faudra un peu de chance ». Voilà comment résumer la pensée actuelle de l’entraîneur Holtz, lucide sur la rencontre à venir face au Portugal. Car c’est une des « meilleures sélections au monde » quie vont affronter les Roud Léiwen à Faro, sur les coups de 20h45. Et, encore une fois, c’est avec un groupe qui sort d’une rencontre intense contre la Serbie, perdue malgré une prestation extrêmement positive que l’entraîneur va se retrouver face à la Selecâo. S’il juge son équipe « mentalement au top », les réserves demeurent sur les capacités à enchaîner deux rencontres à la débauche d’énergie conséquente, et l’entraînement de ce soir devrait aider à en savoir plus.

Vis-à-vis des commentaires etrêmement positifs de Fernando Santos et Bernaldo Silva tenus plus tôt dans la journée, Luc Holtz, s’il se dit heureux d’entendre des louanges, est conscient que la différence entre les deux effectifs ne changent pas pour autant. "Il y a une certaine différence entre le Portugal et le Luxembourg, ça ne sert à rien de le nier. Je suis flatté d’entendre tout cela, mais je connais encore l’écart qui sépare nos deux pays ». À l’image d’un Cristiano Ronaldo qui continue de faire tomber les records, et qui force évidemment l’admiration du sélectionneur : "C’est un joueur qui rend tout le Portugal très fier. Pouvoir être capable à son âge de répéter les prestations et continuer à être décisif à tous les matchs, en persistant avec la même motivation, cela prouve que c’est un personnage et un sportif de très haut niveau.  On est tous éblouis par ce qu’il fait. » Pas de quoi pour autant mettre en place un système adapté à la présence de l’attaquant aux cinq ballons d’Or. "Il n’y aura pas de système spécial mis en place pour le contenir. On sait ce qu’il est capable de faire à tous les niveaux. Il sera extrêmement compliqué de le neutraliser, mais il ne faut pas oublier les joueurs à côté de lui qui sont eux aussi extrêmement talentueux."

Apparaissant détendu et concentré, le selectionneur aura juste un instant perdu sa joie, quand il fut interrogé sur ce calendrier assez atypique, qui permet tant à la Serbie que le Portugal d'affronter le Luxembourg après un match amical :  « On ne part pas à armes égales, mais je perdrais trop d’énergie à commenter à chaque fois les décisions qui sont prises en notre défaveur. C'est la même chose avec le but contre la Serbie, où je ne comprends pas comment ils ont tracé la ligne. Mais bon, il faut faire avec, voilà tout."

Date de publication: 11 octobre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet