Lire l’article
© Albert Krier

Football

Marc Thomé : 'Un championnat très ouvert'

Entraîneur du Victoria Rosport depuis plus d’un an et demi, Marc Thomé a déjà imprégné le club de sa touche de technicien avisé. Quatrième de BGL Ligue, le club de la Sûre est l'une des équipes surprises de ce début de championnat. Entretien.

Interview issu de l'édition 16 du magazine Dribble, disponible en kiosque et dans les clubs de football du pays.

Le quart de la saison a déjà été disputé, quel bilan dressez-vous pour votre équipe ?

Le bilan est très positif jusqu’à la dernière partie contre le Hamm où nous arrachons un nul de manière poussive. Nos sorties sont satisfaisantes jusqu’à présent notamment contre Differdange, contre le Racing que nous sommes allés battre sur leur terrain 3 à 0. Même lors de notre défaite face à Dudelange (0-2), nous nous procurons un bon nombre d’occasions mais le F91 fait la différence en contres.

Et pour le championnat ?

C’est un championnat très ouvert. Tout le monde disait que le Swift, le Fola ou le Progrès allaient écraser la concurrence et finir champions. Ce n’est pour l’instant pas le cas. Wiltz est une belle surprise. Il ne faut pas oublier Differdange et la Jeunesse même s’ils viennent de connaître des remaniements internes. En fait, on remarque que la moitié des équipes peut prétendre à joueur l’Europe et que l’autre moitié luttera pour le maintien.

 Que pensez-vous de ce nouveau format à 16 équipes ?

Pour moi, cela m’arrange. Nous passons de 26 matches à 30 voire 35 avec les matches de coupe. C’est plus correct et respectueux pour les joueurs et les staffs qui s'entraînent cinq fois par semaine. Cela fait aussi plus derbys et plus de rentrées d’argent. Nous remarquons que la grosse crainte qui consistait  à dire qu’il y allait  avoir de grosses différences de niveau est effacé. Il n’y a pour l’instant pas eu de 9 ou 10-0 comme certaines années. Le niveau est homogène entre les seize formations et c’est tant mieux ainsi.

 Il y a quasiment trois semaines de trêve entre votre dernier match et le prochain. Comment vivez-vous cette longue pause en tant qu'entraineur ?

Il n’y a finalement seulement que deux semaines avec le match de coupe qui s’est glissé avant. J’ai donné quelques jours aux joueurs après le match face à Hamm. Pour nous cette pause est bienvenue car nous possédons un effectif restreint où Spruds, Terauchi et Feltes, nos trois joueurs blessés vont pouvoir revenir.

 Quel est le quotidien lors de ces trois semaines ?

Nous travaillons surtout le physique car nous n’avons pas forcément le temps sinon. Nous avons fait du cardio et du renforcement musculaire. Nous avons joué sur l’intensité afin de développer au mieux notre pressing qui est une part importante de notre forme de jeu.

 Jordy Soladio, prêté par le Titus Pétange, avec cinq réalisations inscrites depuis l’entame de la saison, se hisse dans le haut du classement des buteurs du championnat. Que dire de son rendement ?

C’est une recrue ciblée. Voilà l’avantage d’être dans un « petit » club. L’entraîneur a les mains libres pour recruter. Je l’avais vu la saison passée. Il avait marqué quatre buts alors qu’il jouait quasiment jamais. Il sait jouer dos au but et prendre la profondeur, ce qui est rare. Il est aussi très fort de la tête. En plus de cela, c’est un joueur qui sait jouer comme je le veux. C’est-à-dire qu’il fait le pressing sur le milieu. C’est un attaquant qui travaille défensivement. Il nous rend bien la confiance que nous lui avons donné. Il a 22 ans et peut encore faire une carrière professionnelle.

 À l’intersaison, le club a beaucoup recruté en défense notamment avec l’arrivée de Johannes Steinbach en provenance de la Jeunesse d’Esch. Pourtant, avec dix buts encaissés en sept journées, vous figurez comme l’équipe du « Big Four » qui va chercher le plus le ballon au fond des filets…

C’est dû à notre façon de jouer. Nous allons presser jusqu’aux défenseurs adverses. Cela signifie que nous lâchons beaucoup d’espaces derrière et que nous sommes plus enclins à encaisser des buts. Mais à côté de cela, nous scorons plus. Si nous comparons avec la saison dernière, notre jeu est beaucoup plus porté vers l’offensive donc nous prenons plus de risques. Je préfère un score de 4-3 à un 1-0 car j’aime le spectacle.

 Le club réalise depuis quelques saisons des débuts d’exercices prometteurs. Que lui manque-t-il, selon vous, pour aller chercher une place européenne ?

Les années passées, l’équipe n’était jamais très loin des places européennes puis finissait toujours par lutter pour survivre dans l’élite du football luxembourgeois. Nous  ne prenions que des Allemands, mais maintenant nous nous sommes ouverts aux Français, Japonais, Belges. J’ai aussi fait un choix fort en prenant un effectif plus restreint mais avec cinq joueurs beaucoup plus forts parmi nos arrivants. Si nous n’avons pas de blessés parmi eux, l’Europe sera largement envisageable.

 Lors de ce mercato d’été, une statistique peut retenir l’attention. Celle qui dit que la moyenne d’âge des arrivants avoisine les vingt ans. La politique sportive du club c’est de miser sur la jeunesse ?

Oui, bien sûr, il nous est difficile d’attirer des joueurs exceptionnels de 25 ans car nous sommes excentrés sur la carte et parfois c’est compliqué pour nous  de suivre financièrement. Mais à côté de cela, si nous faisons venir un joueur, il sera assuré de jouer et même de se relancer.

N’avez-vous pas peur d’ailleurs que le Victoria devienne un « club tremplin » ?

Où est le problème si les deux camps sont gagnants? La relation de « win-win » n’est pas à être envisagée comme un frein, au contraire...

Miser sur la jeunesse prétend de mener un projet sur le long terme. Votre contrat avec l’équipe seniors arrive à son terme en juin de l’année prochaine. Quelle est votre envie pour l’avenir ?

Il n’est pas encore temps de parler de cela. Pour l’instant nous sommes en plein dans ce championnat.

 Déplacement face au Luxembourg Porto dans le cadre du deuxième tour de la coupe de Luxembourg. Match piège ? Gare aux blessures….

Lorsque tu joues contre une formation de Promotion d’Honneur ou les premiers de la 1ère Division, je dirais qu’il faut être méfiant car il y a toujours un risque sur un match. Mais là, contre une équipe de quatrième division, la défaite n’est pas envisageable. Nous respecterons bien entendu notre vis-a-vis et préviendrons les risques de blessures. Je ferai tourner l’effectif à hauteur de quatre-cinq joueurs.

L’objectif est d’aller le plus loin possible en Coupe du Luxembourg ?

L’année dernière, nous étions qualifiés pour le quart de finale mais malheureusement le COVID a eu raison de toutes les compétitions. Finalement, nous nous trouvions qu’à trois matches de l’Europe. Je pense que remporter la Coupe du Luxembourg est pour un club comme le nôtre, le chemin le plus simple vers les joutes européennes.

 En tant que technicien, quel est votre système de jeu préféré ? Et comment évoluez-vous actuellement avec le Victoria ? Pourquoi ?

J’aime la science du football. Je suis friand du 4-2-3-1, du 4-1-4-1 mais aussi du 4-3-3. Pour moi, il doit toujours y avoir une défense avec quatre gars doublés d’une ou deux sentinelles. A Rosport, je possède les joueurs pour. Dans ce type de schéma, c’est le replacement qui importe. Les joueurs créent l’animation offensive et non le système.

Un dernier mot à propos de Mathieu Leroux qui se révèle à l’entrejeu en tant que meilleur passeur actuel de BGL Ligue...

C’est mon ami et ancien adjoint Henri Bossi qui est allé le chercher. Mathieu est arrivé en provenance d’Epinal (France). Il n’est pas seulement un super passeur mais aussi un excellent buteur avec déjà trois réalisations. Mathieu est décisif. En analysant toute sa carrière, on remarque que ce bonhomme a toujours eu ce « truc ». Je le fais jouer en « faux ailier » c’est plus simple pour lui car en 10 j’ai remarqué qu’on lui collait toujours deux défenseurs aux basques. En plus de cela, c’est un joueur et homme doté d’une excellente mentalité. C’est important pour l’équilibre du groupe.

 

Date de publication: 21 octobre 2020

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet