Lire l’article

Football

Portugal - Luxembourg : le grand LIVE !

Nouvelle journée de campagne qualificative pour la Coupe du Monde. Cette fois-ci, les Roud Léiwen se déplacent à Faro, pour affronter le Portugal. En ligne de mire : proposer une prestation aussi réussie qu'au match aller, et qui sait, ramener quelque chose pour accentuer notre avance pour la troisième place.

Fin de match : Et c'est fini au Stade de l'Algarve ! Sur ce coup-franc raté de Cristiano Ronaldo, la rencontre s'achève sur ce score de 5-0 en faveur des locaux. Rien à redire, tant il y a eu une classe d'écart entre les deux sélections ce soir. Un début de match monstrueux des hommes de Fernando Santos a suffi pour empêcher tout espoir en un quelconque exploit. Sur ce, bonne soirée à vous, c'était pas la joie, mais ça fait partie du taf. Des bises.

90+3' : Grosse faute de la défense Luxembougeoise aux abords de la surface de réparation. Il restera donc un coup-franc très bien placé pour Cristiano Ronaldo avant la fin de ce match.

90+2 : Il n'est d'ailleurs pas passé loin de son quatrième but sur ce nouveau centre, mais Moris s'élève bien dans les airs pour attraper le ballon avant lui.

90+1 : On entame les arrêts de jeu ici : Trois minutes. Si on pouvait éviter de prendre le 6e. Il a clairement la dalle le CR9 là.

90' : Ils sont déja devant le but à nouveau et la défense luxembourgeoise doit se dégager en catastrophe.

89' : Luc Holtz procède à deux nouveaux changements. Sinani sort pour Muratovic, tandis que Veiga prend la place de Pinto.

88' : Portugal 5 - 0 Luxembourg. Centre au second poteau, CR9 récupère et balance une belle tête sur laquelle Moris ne peut rien faire. Triplé pour Cristiano Ronaldo qui soigne encore un peu plus ses stats et a fourni un excellent match.

86' : Nuno Mendes bordel... Le type est une machine, et il a du ballon. Injouable. Sa percée de golgoth s'achève en centre contré, et corner à suivre.

84' : Ah bah ça y est il l'a eu sa biscotte Joao Cancelo. Et elle est plus que méritée.

82' : L'entrée de Deville par contre, ça n'apporte vraiment pas grand chose... Assez inexistant dans cette seconde période.

81' : Guedes qui a déjà l'air bien chaud avec sa première accélération suivi d'un centre très proche de trouver CR7 dans la surface. C'est dégagé.

79' : Ruben Neves tente la reprise de volée aux vingt-mètres qui termine de peu au dessus. Derrière, Bernardo Silva, Dieu du football, est remplacé par Mateus Nunes, tandis que Bruno Fernandes sort pour Gonçalo Guedes. 

75' : Jolie combinaison sur coup-franc du côté du Luxembourg, qui termine par un tampon dans la surface. Pas penalty apparemment. Mouais.

74' : Superbe entrée de Borges quand même. Il élimine, il perce, il tente. Très très prometteur pour la suite.

73' : André Silva et Joao Palhinha out, Ruben Neves et Joao Leao in.

71' : Oh Gerson ! Rui Patricio rate son dégagement qui tombe dans les pieds de Barreiro. Le milieu de Mayence transmet directement Gerson qui lâche une frappe du gauche. Rui Patricio dévie en corner.

69' : Portugal 4 - 0 Luxembourg. Sur le corner, Joao Palhinha est trouvé et place une tête quasi inarrêtable. On le sentait venir, mais ça commence à sévèrement piquer.

68' : Cristiano qui passe à rien du but de l'année. Centre côté droit, contrôle de la poitrine dans la surface avant de déclencher le retourné acrobatique. Moris dévie en corner. Quel enchaînement de l'attaquant mancunien.

66' : Belle offensive des visiteurs, mais Carlson, sur le côté foire malheureusement son centre. 

65' : LE CARTON POUR JOAO CANCELO FAUT FAIRE QUOI POUR QU'IL LUI DONNE L'ARBITRE ?

63' : Si même Cristiano se met à la jouer altruiste, on est vraiment mal barré. De l'autre côté, Borges envoie une belle accélération sur son côté gauche. Sa frappe aux vingt mètres est complètement dévissée, mais l'idée était bonne ! C'est ce genre d'insouciance qu'on veut voir.

62' : Le 4-0 encore évité de très très peu... Excellent centre dans la profondeur de Cristiano Ronaldo, que Bruno Fernandes passe à deux doigts de prolonger dans le but.

59' : André Silva s'envoie une petite accélération tranquillou plein axe et tente la frappe de 20 mètres. S'agirait de pas déconner quand même, elle est évidemment à côté.

57' : On passe encore une fois juste à côté du 4-0. Nuno Mendes botte un coup franc dans la boîte qui trouve Joao Palhinha. Ce dernier place sur sa volée juste à côté du cadre. 

55' : Dans la catégorie grand n'importe quoi : un streaker vient de faire son apparition sur le terrain. Son âge ? 10 ans. Il court vers Cristiano pour prendre une photo, qui l'éconduit gentiment. Cheh.

54" : Superbe séquence Luxembourgeoise ! Plus d'une minute durant, les joueurs ont conservé le ballon, fait tourner, avant de trouver le décalage sur Borges. Le jeune ailier centre dans la surface, et la balle retombe sur Sinani qui frappe du gauche. Rui patricio se couche bien.

52' : Elle va être longue cette deuxième mi-temps si ça continue sur ce rythme.

51' : Nuno Mendes, c'est le futur meilleur latéral gauche au monde. Hallucinant le bonhomme.

50' : Cristiano passe à deux doigts à son tour... Percée rageuse de Nuno Mendes côté gauche qui trouve bien le buteur dans la surface. CR9 dévie de l'extérieur du droit, mais le ballon file au ras du poteau...

49' : Doux Jésus... On est encore passé à rien du 4-0. Sur un corner, trois portugais tentent tour à tour leur chance. Moris arrête la première, et les deux suivantes sont contrées... 

48' : Bernardo Silva, c'est pas un mauvais choix, jamais le geste de trop, toujours la meilleure décision. Je radote mais quel joueur bordel. 

47' : À l'image de cette récupération de Sinani, les visiteurs semblent revenus très déterminés. Ca fait plaisir à voir.

46' : C'est reparti au Stade de l'Algarve. Allez, faire une belle deuxième, c'est possible.

46' : C'est donc Olivier Thill qui est remplacé par Borges, tandis que Deville prend la plae de Sébastien Thill. Les frangins retournent donc aux vestiaires.

Mi-temps : On notera aussi le soutien monstrueux des supporters portugais, qui poussent évidemment leur équipe.

Mi-temps : Deville et Borges devraient rentrer pour la seconde période. Expérience et jeunesse, on prend.

Mi-temps : Sacrée claque quand même ce début de match. On en profite pour mentionner les supporters luxembourgeois qui ont fait le déplacement et donne de la voix. On est fiers de vous les gars.

Mi-temps : Mi-temps ici à Faro ! 3-0 pour le Portugal, dans une rencontre jusque maintenant catastrophique. Dézingués dans les 20 premières minutes, les Roud Léiwen n'ont jamais vraiment réussi à trouver le rythme. Si les intentions de jeu sont là, la différence entre les deux équipes semble tout simplement trop grande. Attention à la deuxième période, ou les Portugais pourraient continuer de dérouler. Moi, je pars en Sagres, parce que ça va vraiment, vraiment pas du tout.

45+1 : Balancer à Sinani pour qu'il l'emporte à la vitesse contre Nuno Mendes, il y a que moi qui trouve ça très très étrange comme stratégie ?

45+1' : Encore une nouvele action pour le Portugal qui trouve André Silva de la tête sur coup-franc lointain. Moris veille au grain.

45' : Une minute de temps additionnel. Merci. 

45' : Oh la la Bernardo Silva qui passe à deux doigts de nous mettre un retourné acrobatique. Dieu merci c'est sur la trajectoire de Moris qui s'empare de la balle. Vivement que ca se termine cette première mi-temps.

44' : Ils sont en train de remettre un coup en cette fin de première période les locaux. Nouveau corner à suivre.

43' : Moris qui évite le 4-0. Encore un contre très bien joué coté Portugais, avec notament un excellent André Silva qui finit par trouver astucieusement Cristiano Ronaldo. Ce dernier ne réfléchit pas trop et fracasse du gauche. Moris est sur la trajectoire.

41' : De l'autre côté, la Serbie est en train de mener face à l'Azerbaîdjan. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, car ça nous laisserait donc cinq points devant eux, avec deux rencontres restantes.

38' : Le rythme a tout de même baissé depuis quelques minutes. Le Portugal semble plus gérer tranquillement, même si on n'est jamais à l'abri d'une combinaison rapide. Gerson lui vient de prendre son 14e tacle de la soirée, ça fait beaucoup.

35' : Très belle accélération de Gerson sur le côté gauche, mais un tacle rageur finit par arrêter sa course de 40 mètres.

33' : Quand le Stade en est à son quatorzième tour d'Ola sans s'interromptre, c'est que ça se passe vraiment pas très bien.

31' : Quand le stade te balance une Ola après trente minutes de jeu, c'est que ça se passe pas très bien.

29' : Quelques séquences intéréssantes de jeu maintenant côté luxembourgeois, c'est ça qu'on veut voir. Mais dès que ça accélère en face, c'est tétanisant.

26' : Ca va quand même beaucoup mieux depuis quelques minutes. On arrive à contrôler le ballon, un peu, enfin.

25' : Très belle offensive parfaitement construire de la part des Roud Léiwen. L'action s'achève sur une belle passe sur Sinani dans la surface qui malheureusement, essaye de contrôler plutôt que de frapper.

23' : C'est dégagé sans souci, et sur le contre, on a failli encore en prendre un. Derrière, une combinaison intéressante sur un coup-franc joué vite aurait pu procurer quelque chose d'intéressant, mais Olivier Thill n'arrive pas à rivaliser avec la vitesse de la défense lusitanienne.

22' : Carton jaune pour Nuno Mendes, coupable d'avoir ceinturé Thill. Coup-franc pas inintéressant aux 35 mètres, ça devrait être dans la boîte.

21' : C'est vagues sur vagues. J'ai vraiment peur d'un score historique si on continue sur ce rythme.

20' : Bon elle est où la buvette ?

18' : Portugal 3 - 0 Luxembourg. Relance catastrophique de Moris droit que le Portugal récupère. Bernardo Silva trouve parfaitement Bruno Fernades qui ajuste excenté côté droit. Moris n'arrive pas à arrêter la frappe.

17' : Oui bah oui allez poteau pour Cristiano. Bon, ça n'aurait pas compté à cause d'une faute dans la surface, mais ça commence à faire beaucoup.

16' : Ça n'arrête pas... Bernardo Silva, bien trouvé sur l'aile droite centre pour CR9. C'est degagé en corner. Mais ce début de match n'aurait pas pu avoir pire scénario.

14' : Il faut maintenant être fort mentalement, ne pas craquer et repartir dans le bon sens. C'est faisable. (Le premier qui mentionne mon prono d'avant-match, il va prendre cher)

13' : Cette fois, aucun débat : Portugal 2 - 0 Luxembourg. Moris s'est élancé du bon coté mais n'a pas pu arrêter la frappe. Bon bon bon...

12' : Portugal 2 - 0 Luxembourg. Ah non, c'est à retirer. Mais c'est quoi ce début de match...

11' : Bon, au replay, aucun débat, Moris sèche bien Cristiano qui avait fait un festival...

10' : C'est une blague. Deuxième penalty pour le Portugal. Celui là a l'air très très litigieux.

8' : Portugal 1 - 0 Luxembourg. Tiré plein centre par CR9. Commence bien mal cette affaire.

7' : Penalty pour le Portugal... Superbe incursion de Bernardo Silva dans la surface, qui élimine par deux fois avant d'être seché. À première vue, cela parait logique même si le contact semble se dérouler en dehors de la surface.

6' : J'en peux plus de ces corners joués à deux. Balle récupéré par les locaux, donc.

5' : Première incursion Luxembourgoise dans le camp adverse. A la suit d'un excellent pressing, Cancelo concède le corner. OH PUTAIN C'EST MAINTENANT !

3' : L'énorme file de gens dehors qui essaient encore de rentrer dans le stade, ça va pas aider sur le cliché des Portugais toujours en retard ça.

2' : Tout de suite la pression côté Portugais, mais la tentative de centre finit aux six-mètres. 

1' : Et c'est parti !!!

20h43 : Folie cette ambiance bordel. Ahurissant. ON EST CHAUD PATATE ICI !

20h37 : Cettte ambiance, c'est vraiment une grande preuve que les matchs en province, c'est juste génial.

20h35 : DIX MINUTES ALLEZ !

20h31 : Dans la limite des mesures sanitaires, le Stade va être complètement full. Dans un pays qui a vraiment morflé du COVID. Oui, ceci est un léger tacle imposé aux décisionnaires au Luxembourg qui nous ont encore fait jouer devant 1 600 spectateurs contre la Serbie.

20h28 : Retour des équipes aux vestiaires. Dans quinze minutes, l'histoire s'écrit avec un grand H.

20h24 : Qu'est-ce que c'est horrible d'être gardien à l'échauffement bordel. Les mecs se mettent dans des positions parfaites, ont tout le temps du monde, et ils te balancent pralines sur pralines.

20h22 : Allez, l'heure du prono. 0-1, but de Danel Sinani juste avant la pause. Et je suis parfaitement sérieux.

20h20 : (En vrai, ces paroles hors contexte, c'est soit très romantique, soit c'est une personne qui a quelques soucis)

20h19 : I was made for loving you baby, you were made for loving me ! 

20h17 : Bernardo Silva, même à l'echauffement il me fait rêver le petit. Et en plus, il a que des bonnes choses à dire sur nous le garçon. Le grand kiff.

20h15 : La sono au Portugal, ça envoie quand même du bon gros rock des années 80. Pas forcément la meilleure musique qui existe, mais ça fait le taf.

20h10 : Stade vraiment étrange. Il a un charme de fou, mais les deux tribunes derrière les buts, elles font quand même un peu de la peine.

20h05 : Putain, ça fait du bruit des milliers de Portugais excités. Ambiance impressionnante là.

20h03 : Et pour les visiteurs (qui vont réussir l'exploit, je vous le dis moi) : Moris aux cages, Chanot - Carlson en défense central, avec Jans et Pinto sur les côtés. Martins et Barreiro se chargeront de bloquer les récupérations au centre. Enfin, les deux frères Thill ainsi que Sinani pour fournir des bons ballons à Gerson. Cela promet des belles permutations dans tous les sens ça.

20h02 : Place aux compositions : pour le Portugal, c'est du très très lourd. Rui Patricio aux cages, avec une défense centrale qui respire bon les coups d'épaule qui vont falser en la personne de Pepe et Rúben dias. Deux belles mobylettes sur le côté avec Nuno Mendes et Joao Cancelo. Au milieu, João Moutinho, João Palhinha et le métronome Bruno Fernandes. En attaque, Bernardo Silva devra alimenter les deux attaquants que sont André Silva et un certain Cristiano Ronaldo. Ouais, c'est pas mal.

20h00 : BIENVENUE pour ce grand live ! Quarante cinq minutes avant le début d'une rencontre qui promet d'être passionnante. 25%, un stade quasiment plein, et une belle ambiance à venir : TODO BEM.

Tendai Michot, en direct du Stade Algarve, à Faro.

Date de publication: 12 octobre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet