Lire l’article
Albert Krier

Football

Racing et Swift : la victoire et rien d'autre

Dos au mur après leur défaite respectives 1-0 et 2-3 lors des matchs aller, le Swift et le Racing abordent aujourd’hui la seconde manche dans une position difficile. Pourtant, grâce à l’abolition de la règle des buts à l’extérieur, un but peut suffire pour rejoindre le prochain tour. Il faudra faire preuve chez le Swift d’une plus grande réussite face au but, tandis que le Racing lui devra s’atteler à offrir une meilleure partition défensive.

Une victoire suffit

Une défaite 1-0 en terrain adverse est dorénavant rentré dans l’imaginaire collectif comme un résultat particulièrement compliqué à retourner. Et une chute à domicile sur le score de 2-3 paraissait, il y a encore quelques mois, quasiment insurmontable. Des données qui ont forcément changé depuis l’abolition de la fameuse règle du but à l’extérieur, qui confère ainsi à ces deuxièmes manches une équation fort simple : en cas de victoire d’un des deux clubs du Grand-Duché, la rencontre aura au minimum droit à des prolongations. Encourageant, évidemment, mais derrière ce renfort arithmétique se cache un travail toujours conséquent.

Finition et possession à améliorer pour le Swift

Car il est plus aisé d’annoncer une victoire que d’aller la chercher sur le terrain. Pour le Swift, qui évoluera à domicile, les aspects rassurants du match en Slovénie existent : avant tout, et ce n’est pas rien, sur le plan physique, le club d’Hespérange a su répondre présent, et même montré des signes de supériorité dans le dernier quart d’heure. Alors que la préparation a été courte, entremêlé de nombreux renforts mais surtout d’un nouvel entraîneur, voir le club Luxembourgeois répondre sur le plan physique a indéniablement été une bonne chose. Et, sur le plan du jeu, les visiteurs ont su faire jeu égal avec leur adversaire d'un soir, preuve en est ces deux poteaux, et ce penalty non-sifflé.

Mais de nombreux domaines sont encore à améliorer. Avant tout, le Swift doit savoir faire preuve d’une meilleure utilisation du ballon. Ainsi, Vincent Hognon semble avoir fait d’une possession plus patiente et sans précipitation son cheval de bataille. Avec une domination physique devant des Slovènes essouflés, Hesperange n'a en effet pas su capitaliser sur cet avantage conséquent au match aller, là ou le désir de revenir ne doit pas entraîner une perte organisationnelle. Comme on a pu le voir avec un Fola bourré de bonnes intentions mais particulièrement naif, il s’agit ici de ne pas sombrer dans l’irrationnel et réussir à dominer la rencontre sans s’exposer à des contres létaux.

Autre point sur laquelle il faudra évidemment s’atteler : la réussite. On ne peut évidemment pas blâmer de joueurs pour avoir touché le poteau au lieu du fond des filets, mais il est indéniable qu’il faudra faire preuve d’une finition bien plus clinique pour espérer voir le tour suivant. Incapables de  marquer durant 90 minutes, les hommes de Vincent Hognon savent pertinemment que cette fois-ci, sans le moindre but, l’élimination sera inévitable.

Fraicheur physique pour le Racing

Le Racing lui, n’a pas eu ce problème lors du match aller. Avec un début de rencontre en fanfare ponctué de deux buts précoces, le club de la capitale a étalé ses ressources offensives aux yeux de tout le monde (et aurait même pu mettre un troisième pion). Mais, passé soixante minutes de jeu très intéréssantes, les hommes de Jeff Saibene ont fini par plonger physiquement. Faute d’une préparation complète, mais surtout de tomber sur un adversaire qui est en plein championnat, le RFCU a réellement souffert d’un écart conséquent sur le plan de la fraîcheur. Une semaine de plus ne sera assurément pas suffisante pour combler le trou mais peut néanmoins apporter ces nuances d’amélioration qui permettront au Racing de lutter plus adéquatement.

Il ne suffira que d’un but pour rétablir l’égalité dans ces deux rencontres et par-là amener le doute dans les têtes adverses. La partition du match aller est véritablement prometteuse, et, avec un brin de réussite, le dernier quatrième du championnat pourrait donc se retrouver à réussir un exploit européen. Sinon, l’aventure s’arrêtera dès ce premier tour.

Date de publication: 15 juillet 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet