Lire l’article
Photo: Albert Krier

Football

Une dernière ligne droite à l'apparence trompeuse

Le Fola, le Swift et le F91 en ont fini avec les matches au sommet. La gestion quotidienne n'en est pas moins dangereuse. Gare à l'excès de confiance! A la Frontière, la Jeunesse et le Racing pourraient jouer gros.

Le soufflé retombe souvent le lendemain d’un choc et l’évidence d’un retour à la normale est souvent la principale source de danger pour les gros bras.

On pourrait penser qu’on n’est guère plus avancé à l’issue de la 23e journée. Pourtant le Fola a fait un pas supplémentaire vers un huitième titre que seuls le Swift et Dudelange sont encore en mesure de lui contester.

Mais est-ce bien raisonnable de penser qu’une équipe invaincue depuis 18 matches peut s’effondrer d’un seul coup? On en doute d’autant plus que le collectif eschois a prouvé son efficacité dimanche dernier.

Il lui faut désormais gérer un déplacement à Rosport qui n’apparaît pas comme insurmontable. L’équipe de la Sûre n’est pas du genre à lâcher l’affaire mais son rendement dépend en grande partie de ses forces vives. Et le Victoria n’est pas l’équipe la moins épargnée par les blessures depuis le retour au jeu.

Le Swift et le F91, eux, devront gagner et attendre un faux pas du leader pour raviver la flamme. Le promu reçoit une équipe wiltzoise revigorée par sa victoire contre la Jeunesse mais privée de Vandenbroeck et Vaccaro. Le retour d’Ibrahimovic est un argument de poids. De là à faire vaciller un groupe lui aussi invaincu depuis l’intronisation de Pascal Carzaniga...

Le F91, lui, a raté une occasion en or de repasser devant le Swift et de jouer son rôle de poil à gratter jusqu’au bout. Le déplacement à Pétange pour y défier Rodange n’a rien d’un écueil infranchissable. Il faudra y mettre davantage d’efficacité que dimanche dernier.

Un cran plus bas, on continue de s’écharper pour accrocher une quatrième place qui a tendance à changer de propriétaire semaine après semaine. Ce qui prouve la relative fragilité des équipes qui se relaient à cette place qualificative pour la Conference League.

Le Racing abat une carte majeure lors de son déplacement à la Jeunesse. Brisée par Hostert, la dynamique positive s’est réinstallée dans les rangs du club de la capitale qui pourrait repousser un adversaire direct à trois points.

Il resterait alors à guetter l’évolution d’un Progrès dont le potentiel n’est plus à démontrer. Niederkorn est sur le bon chemin mais jamais à l’abri d’errements qui ont failli lui coûter cher dimanche contre Rosport. Le déplacement à Mondorf est rarement une partie de plaisir.

Pour Differdange et Hostert, seule une série de victoires pourrait les remettre dans le jeu. Le club de la Cité du Fer reçoit l’imprévisible formation de Strassen et l’USH accueille des Hammois qui sortent d’une période covid mais à qui il semble tenir très à coeur de finir la compétition sur une bonne note.

Finalement, le retour à la normale ne sera peut-être pas pour ce mercredi soir.

Christophe Nadin

Ce mercredi à 19h30

Swift - Wiltz

Rosport - Fola

Mondorf - Progrès

Etzella - Titus Pétange

Hostert - RM Hamm Benfica

Rodange - F91

Differdange - Strassen

Jeunesse - Racing

Le classement

1. Fola 53 (22), 2. Swift 49 (23), 3. Dudelange 49 (23), 4. Racing 37 (23), 5. Jeunesse 37 (23), 6. Progrès 36 (23), 7. Differdange 32 (22), 8. Hostert 32 (23), 9. Wiltz 31 (20), 10. Strassen 28 (23), 11. Rosport 26 (23), 12. Rodange 20 (23), 13. Mondorf 19 (22), 14. Titus Pétange 16 (22), 15. RM Hamm Benfica 15 (21), 16. Etzella 13 (22)

Date de publication: 28 avril 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet