Lire l’article
Albert Krier

Football

Yann Mabella : « Nous sommes une équipe imprévisible »

Au Racing depuis 2019, Yann Mabella cartonne en championnat cette saison. Récemment appelé en sélection nationale du Congo, il s’est exprimé au sujet de sa nomination parmi les meilleurs joueurs au Dribble d’Or, mais aussi sur la BGL Ligue et son club.

Félicitations pour ta nomination au Dribble d’Or. Qu’est-ce que ça fait d’être parmi les 24 meilleurs joueurs du championnat ?

C’est un grand plaisir déjà ! Il y a beaucoup de bons joueurs dans ce championnat, et être nommé parmi ces vingt-quatre, ça veut dire que je suis performant et qu’il n’y a que le travail qui paie. Ça fait trois ans que je suis ici et être nommé dans ce genre de classement, ça fait plaisir.

Au championnat, vous êtes solidement placé à la troisième place, quel bilan est-ce que tu tires de la saison du Racing jusqu’à maintenant ?

On est très bien classé avec cette troisième place, mais on cherche toujours à jouer le plus haut possible. Au niveau de la saison, on fait un bon début de championnat. Si on regarde les résultats, on a été plutôt constants, on a été solides. Il y a toujours des choses à améliorer, c’est sûr, mais on peut être satisfaits et il faudra continuer à travailler.

Avant la trêve hivernale, vous aurez à affronter, entre autres, le Fola et Strassen. L’objectif, c’est clairement les six points face à ces deux équipes ?

Oui, on joue tous les matchs pour les gagner, que ce soit le Fola, Strassen ou un autre club. L’objectif c’est d’engranger le plus de points possible. Strassen est un concurrent direct, mais on veut toujours gagner peu importe l’adversaire.

L’objectif, on imagine que c’est une place en coupe d’Europe, mais le titre, c’est quelque chose auquel vous pensez ou pas ?

Pas forcément. C’est quelque chose auquel on pense peut-être inconsciemment parce qu’aujourd’hui on se retrouve troisième, à deux points du leader. Mais la meilleure façon d’aborder le championnat, c’est de prendre match après match, se focaliser sur son propre adversaire chaque week-end. Si on pense directement au titre, à calculer, on va commencer à se perdre.

Pour toi, quelle est la plus grosse qualité de l’équipe ?

Le collectif. On a une équipe solide défensivement, offensivement on est capable de marquer des buts. Notre plus grosse qualité, qui est aussi notre plus gros défaut, c’est que nous sommes une équipe imprévisible, c’est-à-dire qu’on est capable de battre n’importe quel adversaire mais aussi de perdre contre n’importe qui. Si on n’est pas à 100% concentrés, si on n’est pas rigoureux, on devient notre propre ennemi. Mais c’est un aspect où l’on a beaucoup progressé par rapport aux dernières années, on a fait un gros travail sur ça et on est de plus en plus impliqués chaque match.

L’arrivée de Jeff Saibene a apporté cet aspect qui vous manquait ?

Oui, le coach a amené sa touche au niveau tactique, au niveau des entrainements… Mais je pense que c’est aussi surtout le groupe qui a appris à se connaitre. On a un noyau de joueurs qui depuis deux, trois ans, à force de jouer ensemble, de rajouter quelques éléments de qualité, a créé quelque chose de solide.

Individuellement, comment se passe cette saison pour toi ?

Personnellement, c’est un bon début de saison. On a eu une bonne expérience avec la Conférence League qui nous ont permis de nous jauger, de voir où est-ce qu’on pouvait encore progresser. Mon but, c’est d’aider l’équipe au maximum et d’avoir les meilleurs résultats. J’ai été appelé en sélection nationale ces derniers mois et ça m’a aussi aidé à gagner de l’expérience. Jouer des matchs internationaux, représenter son pays, c’est quelque chose qui m’aide à grandir. Je continue de travailler pour toujours progresser.

Tu es arrivé au Luxembourg en 2019 après avoir joué plusieurs saisons dans le championnat de France. Avec le recul que tu as aujourd’hui, comment perçois-tu la BGL Ligue ?

Pour moi, c’est un championnat en devenir. Depuis que je suis arrivé en 2019, il y a beaucoup de choses qui ont changé et je vois un championnat qui s’améliore saison après saison. Il y a de bonnes équipes et il y a vraiment de quoi progresser. Pour un jeune joueur comme moi, qui n’avait pas forcément beaucoup de temps de jeu où j’étais, je suis venu ici, je me suis adapté et depuis je ne fais que progresser et avancer.

Date de publication: 20 novembre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet