Lire l’article
HC Berchem

Handball

Ben Weyer : « Il faudra se montrer dès le début »

Le pivot du HC Berchem se confie à Mental! à la veille d’un match aller crucial en European Cup face aux serbes du Partizan Belgrade.

Vous allez affronter deux fois Belgrade en Coupe d’Europe, comment allez-vous aborder ce match aller ? Est-ce que vous allez être prudent car il y a le match retour ou vous allez y aller à fond dès le début ?

Le problème, c’est qu’on ne connait pas trop l’équipe en face. On a eu des séances vidéos, mais on ne sait pas trop si on est favoris, si eux seront bien plus forts que nous. Les vidéos, c’est bien, mais il faudra voir dans le match comment tout va se développer. Donc pendant les dix, quinze premières minutes, on verra tout de suite la physionomie du match et on verra si on a la possibilité de jouer assez haut ou s’il faudra surtout éviter de prendre cinq, six buts de retard. Parce qu’à la maison, on pourra faire n’importe quel résultat si on n’a pas un retard de plus de deux ou trois buts. Si on perd de six, sept buts, ce sera forcément plus difficile.

Il y a donc une certaine inconnue par rapport à l’adversaire mais on imagine que c’est le cas aussi de leur côté, mais après les différentes analyses vidéos, de quoi faudra-t-il le plus se méfier dans leur équipe ?

On l’a bien analysée, et ce n’est pas une équipe qui joue un jeu extraordinaire. Ils jouent un handball plutôt facile mais très efficace. C’est costaud, ça tape beaucoup en défense, en attaque il y a beaucoup de croisements, de bons tireurs. Donc il sera important d’avoir de bons gardiens, il faudra montrer une certaine agressivité en défense, leur faire mal tout de suite. Ils auront sûrement des spectateurs plus chauds donc il ne faudra pas être timides, il faudra se montrer dès le début. Les deux équipes vont tenter de faire leur jeu mais normalement il n’y aura qu’un gagnant !

Donc l’objectif, c’est la qualification ?

Je pense que nous ne sommes pas favoris dans ce match, mais le fait que l’on joue le match retour à domicile, cela montre qu’on peut le faire. En tout cas, il n’y a aucun joueur qui est venu ici à Belgrade pour perdre le match, ça c’est sûr.

Est-ce qu’il y a toujours une petite appréhension avant d’entamer une compétition européenne ?

On a bien débuté la saison, même si tactiquement ce n’est pas encore tout à fait ça. On n’a pas peur, on a beaucoup de jeunes joueurs pour qui c’est la première saison dans la première équipe, qui n’ont jamais joué en Coupe d’Europe. Je peux m’imaginer qu’il y a une certaine nervosité, c’est le cas avant tous les matchs, même si quand on joue ces matchs internationaux c’est un peu plus le cas.

Quel sera votre programme jusqu’à la rencontre de demain ?

En fin d’après-midi, on ira dans la salle dans laquelle on jouera demain pour s’acclimater, même si on n’aura pas la possibilité de s’y entrainer. Ensuite, on ira s’entrainer dans une autre salle. Demain matin, il y aura encore un peu de vidéo et de travail tactique sur la façon dont on va jouer. Après, le match arrivera très vite, à 18h00.

Date de publication: 15 octobre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet