Lire l’article
Albert Krier

Handball

Franky Hippert : « Dudelange, c’est ma vie »

Franky Hippert, demi-centre du HB Dudelange, s’est confié sur la saison de son équipe et sur la belle performance réalisée ce week-end face aux tenants du titre, le Handball Esch.

Comment juges-tu la saison du HBD ?

Lors des deux derniers matchs, on a montré qu’on était capable de gagner contre tout le monde. On regarde match après match mais on se prépare toujours pour gagner. Et pourquoi pas devenir champion à la fin de la saison !

Pour venir au dernier match, vous avez réalisé une superbe performance en battant les champions en titre. Peut-on parler de match référence ?

Je pense que oui. Face à Esch, on a été très disciplinés, que ce soit en défense ou en attaque. Si on se réfère à ce match-là, si on respecte les consignes du coach, qu’on ne prend pas des décisions irresponsables, on peut continuer comme ça pour jouer tous les matchs. Ça nous aidera sûrement

Vous avez plutôt bien réussi à gérer l’intégralité de la rencontre face à un adversaire meilleur sur le papier…

Oui, sur le papier, Esch a une meilleure équipe. Mais ce week-end, on a joué comme une véritable équipe, on était tous là l’un pour l’autre, on n’a pas fait beaucoup de fautes. J’ai trouvé qu’Esch n’avait pas forcément montré les qualités qu’on peut habituellement voir chez eux. Ils étaient peut-être fatigués, ou alors ils pensaient que ça allait être un match facile étant donné qu’on avait quatre blessés. Mais voilà, nous on avait la bonne mentalité jusqu’à la fin et on a mérité de gagner.

Penses-tu que jouer devant votre public a pesé dans la balance ?

Dudelange-Esch, c’est toujours un grand match. Ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas joué devant des spectateurs, mais cette fois-ci les jeunes ont commencé à crier, à faire beaucoup de bruit. Moi, ça m’aide beaucoup, ça me donne encore plus de motivation, l’envie de me donner à 150% pour mon équipe et pour ces spectateurs

Tu en as parlé un peu au début, est-ce que le titre est un objectif assumé ?

Nikola (Malesevic) avait dit au début de la saison qu’il voulait au moins un titre. Et comme je l’ai dit, on a montré que tout était possible, alors oui, pourquoi pas penser à gagner tout ce qui est possible. Si à la fin on est premier au classement, on sera champions, et ce n’est pas impossible. Je crois qu’on en a la possibilité.

D’un point de vue personnel, comment te sens-tu à Dudelange ?

Ça fait maintenant vingt ans que je joue à Dudelange. Depuis neuf ans, je suis dans la première équipe, et je suis le capitaine depuis deux saisons. Je ne peux pas m’imaginer jouer pour un autre club, j’ai le coeur dudelangeois, l’équipe me plait beaucoup, je suis super content avec Nikola. Dudelange, c’est ma vie. Je veux terminer ma carrière ici.

Date de publication: 11 octobre 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet