Lire l’article
© HC Berchem

Handball

Handball: Berchem au bout du suspense!

Après une finale haletante, le club du président Sinner glane la onzième Coupe nationale de son histoire face à des Red Boys qui n’ont pas démérité et peuvent nourrir des regrets.

Dans l’intimité du vestiaire, Sylvain Brosse, en technicien avisé, a dû certainement dire que la vérité du championnat était faite pour être bousculée en Coupe. En tout cas, son groupe a fait fi de la statistique peu plaisante selon laquelle il s’est incliné à trois reprises en autant de rencontres cette saison face aux Berchemois. Dès l’entame de la partie, les rouges ont voulu inverser cette fâcheuse tendance, prouvant au passage qu’une finale remet à zéro tous les compteurs d’un exercice écoulé. C’est Aldin Zekan, précieux tout au long du match, qui ouvre la marque en premier. Bonic l’imite dans la foulée pour creuser un premier écart (2-0, 3e).

En face, Yann Hoffmann donne l’espoir en convertissant un jet de sept mètres. Il faudra alors attendre cinq longues minutes pour que son coéquipier Brittner vienne ajouter une seconde réalisation pour les Brasseurs. Pendant ce temps-là, Aldin Zekan continue son festival, bien appuyé par Ostrihon et Scheid. A la moitié de la première période, les Differdangeois s’offrent une avance confortable (8-4) et Alexandre Scheubel doit prendre un temps-mort en catastrophe pour remobiliser sa troupe. Sa soufflante ne change rien car les gars de la Cité du Fer rejoignent les vestiaires en tête avec un avantage au tableau d’affichage toujours aussi conséquent (13-9).

Une opposition de plus de deux heures

En seconde période, les Diables Rouges se font remonter au fil que les minutes s’égrainent. Ils en perdent leurs nerfs. Bonic prend deux minutes d’exclusion pendant que son coach se voit indiquer le chemin des tribunes par les arbitres. Berchem en profite pour recoller au score grâce à une contre-attaque de Cédric Stein (15-15, 37e). Le mano à mano débute alors entre les deux formations qui se rendent coups pour coups. L’indécision et le suspens règnent dans la Coque. Les deux camps suffoquent jusqu’au coup de sifflet final. La bande à Dany Scholten prend l’avantage pour la première fois de la rencontre à dix minutes du buzzer final (20-21, 50e).

Mais rien n’y fait, les deux équipes ne parviennent pas à se départager avant la fin du temps réglementaire et poussent le plaisir jusqu’aux prolongations. Puis, jusqu’aux tirs aux buts, où Berchem l’emporte dans un trou de souris.

La finale du dimanche 9 mai:

Red Boys – Berchem : 27-29  (26-26 (ap) ; 23-23 ; 13-9)

Date de publication: 09 mai 2021

0 Commentaire

Voir tous les Commentaires

Sur le même sujet